Accueil | Actualités | Médias | « Influences juives » de Valls : le CSA monte un dossier contre Roland Dumas
Pub­lié le 18 février 2015 | Éti­quettes : , , ,

« Influences juives » de Valls : le CSA monte un dossier contre Roland Dumas

Invité lundi matin au micro de Jean-Jacques Bourdin (portrait) sur BFMTV/RMC, Roland Dumas a évoqué les « influences juives » de Manuel Valls.

Selon l'ancien ministre des affaires étrangères, bien aidé par les questions de Bourdin, le premier ministre serait sous l'influence de sa femme, de confession juive, qui l'aurait initié à la défense (active) de la cause sioniste. Pour M. Dumas, il s'agit « d'alliances personnelles qui font qu'il a des préjugés ».

Et de développer, sans faire référence directement à Anne Gravoin : « Chacun sait qu'il est marié avec quelqu'un de très bien mais qui a de l'influence sur lui. » Relancé par le journaliste vedette de RMC, qui lui demande si Manuel Valls est « sous influence juive », Dumas lance : « Probablement. Je peux le penser (...) Sous l'influence de sa femme. Pourquoi ne pas le dire puisque c'est une réalité. »

Le tollé a été immédiat dans la classe politico-médiatique, hurlant à l'antisémitisme de l'ancien président du Conseil constitutionnel. Devant la polémique, le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'est saisi de l'affaire et a annoncé qu'il allait instruire un « dossier », sans apporter plus de précisions.

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This