Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Guiti News, un nouveau site qui milite pour les migrations

29 mars 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Guiti News, un nouveau site qui milite pour les migrations

Guiti News, un nouveau site qui milite pour les migrations

Accueil | Veille médias | Guiti News, un nouveau site qui milite pour les migrations

Guiti News, un nouveau site qui milite pour les migrations

29 mars 2019

Qu’y a‑t-il de plus tendance, de plus mode, de plus charmant, de plus parisien (Vème, VIème et VIIème arrondissements exclusivement) que la promotion de l’immigration, très largement répandue dans les médias dominants. Mais ce n’était sans doute pas suffisant, il fallait aller plus avant. C’est ainsi qu’apparaît Guiti News, un site à moitié rédigé par des migrants/réfugiés et à moitié par des journalistes français.

Guiti-Guiti

C’est très proche du guil­li-guili des enfants quand ils se cha­touil­lent le men­ton. Reprenons la déc­la­ra­tion d’intention du site :

« Le monde et ce qui l’entoure. C’est la tra­duc­tion lit­térale de gui­ti en perse. Et c’est bien l’identité de ce média qui s’est con­sti­tué autour de ren­con­tres divers­es, loufo­ques par­fois : dans un squat à Athènes, dans une soirée poésie à Paris, ou encore à la mai­son des jour­nal­istes qui accueille des pro­fes­sion­nels exilés.
Nous avions tous une envie : par­ler de la migra­tion autrement. En tant que jour­nal­istes, nous avions tous pu faire l’expérience d’une cer­taine frus­tra­tion quant au traite­ment de ces sujets et avions l’impression que les idéolo­gies et les haines l’emportaient bien sou­vent. Nous voulions cass­er cela. Parce que c’est con­forme à nos his­toires. Avec plus de com­plex­ité, plus d’humilité et, nous l’espérons, avec plus de justesse. Pour que la migra­tion ne devi­enne pas un mar­ronnier, qu’elle ne se perde pas dans l’angle mort, mais qu’elle intè­gre pleine­ment les grands sujets con­tem­po­rains de notre époque. Qu’elle existe un peu moins comme un « enjeu poli­tique », une « prob­lé­ma­tique » et un « défi » et peu plus comme des his­toires humaines qui ne deman­dent qu’à être racontées…

Aujourd’hui, Gui­ti a l’ambition d’être le pre­mier média en ligne grand pub­lic offrant un dou­ble regard fran­co-réfugié sur les grands thèmes de notre société.
Car cette ques­tion migra­toire, elle est trans­ver­sale. Par­ler de migra­tions, c’est aus­si par­ler de san­té, de cli­mat, de sécu­rité, des femmes, du racisme, de l’homophobie…Alors, pour un regard plus juste, plus com­plexe, et plus cohérent avec le monde d’aujourd’hui, Gui­ti News présen­tera unique­ment des reportages réal­isés par un binôme de jour­nal­istes, un jour­nal­iste français et un con­frère exilé. »

Les moyens ne manqueront pas

Le pro­jet béné­fi­cie entre autres de finance­ments de l’AFP (vous en payez donc une par­tie par vos impôts, puisque l’agence est publique et sub­ven­tion­née), de la Fon­da­tion Warm Warm Foun­da­tion en franglais, une ONG créée en 2013 à Sara­je­vo par un jour­nal­iste du Monde. La Fon­da­tion est représen­tée entre autres en France par Sylvie Grum­bach, nièce de Pierre Mendès-France, ex fon­da­trice de la boîte de nuit Le Palace, une fig­ure du petit monde parisien.

L’éditeur béné­fi­cie d’une adresse com­plaisante, à Paris XVème à la Mai­son des Jour­nal­istes fondée en 2002 et qui pro­pose 24 cham­bres à des jour­nal­istes migrants ou réfugiés. L’association est large­ment sub­ven­tion­née par la ville de Paris et dif­férents min­istères. Mieux, Edwy Plenel de Médi­a­part et Pierre Has­ki de France Inter par­rainent le site. Quand on aime, on ne compte pas.

Voir le site : guitinews.fr

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés