Accueil | Actualités | Médias | Quand le JDD tronque ses photos
Pub­lié le 27 mars 2018 | Éti­quettes : ,

Quand le JDD tronque ses photos

Dans un article récent, nous avions illustré comment dans le même numéro le Journal du Dimanche (groupe Lagardère) rendait hommage au lieutenant-colonel Beltrame et quelques pages plus loin publiait un long article discréditant fielleusement l’armée (rappelons que les gendarmes sont des militaires).

Dans le même esprit le JDD tronque les photos d’hommage au gendarme qui lui déplaisent. Quelques copies d’écrans.

Le mouvement de jeunesse Génération Identitaire dépose une gerbe à Trèbes.

La gerbe est reprise par plusieurs médias mainstream avec le logo de Génération Identitaire clairement identifiable en haut à droite.

Puis le JDD publie une photo avec le logo visible.

Puis le JDD caviarde et …enlève le logo. Entraînant nombre de tweets moqueurs...

Dans les années de plomb du stalinisme, les photos étaient retouchées par des spécialistes en fonction des purges. Les visages de Trotsky, Kamenev et autres disparaissaient à mesure. Le petit métier de caviardeur de photos était en déshérence. Les chercheurs d’emploi dans le domaine peuvent s’adresser au rédacteur en chef du JDD Cyril Petit, 149 rue Anatole France, 92300 Levallois Perret, ils recrutent.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This