Accueil | Actualités | Médias | France Télévisions sommé de rendre leurs fiches illicites aux salariés
Pub­lié le 15 mai 2016 | Éti­quettes :

France Télévisions sommé de rendre leurs fiches illicites aux salariés

Mercredi 11 mai, le Conseil de prud'hommes de Paris a ordonné à la direction de France Télévisions de rendre à 132 salariés leurs fiches d'évaluations, jugées illicites.

À leur insu, des salariés du groupe public avaient été fichés en fonction de leurs performances et de leur potentiel. Le 17 septembre dernier, le SNJ, la CFDT et la CGC avaient ainsi déposé un recours aux prud'hommes après que la direction ait été sommée de restituer leurs fiches aux salariés, sans que cela ne soit suivi d'effet.

Les prud'hommes, constatant que « l’existence des fiches n’est pas contestable car la Direction a reconnu le dispositif et voulu détruire les documents », a ordonné que celles-ci soit restituées sous format papier « sans délais ». Dans certaines d'entre elles, rédigées à partir d'avril 2014, on pouvait lire : « Très isolé dans la rédaction », « pas de propositions » ou encore « ne sait pas s'adapter ».

France Télévisions avait d'abord nié détenir de telles fiches, puis avait voulu les détruire avant d'être sommé de les rendre aux salariés. Pour le SNJ, « ces appréciations négatives méconnues ont eu un impact sur le déroulement de carrière de certains salariés » qui, désormais, demandent donc réparation.

Affaire à suivre très prochainement.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux