Accueil | Actualités | Médias | France Télévisions condamné à verser 113 000 euros à l’une de ses employées
Pub­lié le 26 avril 2015 | Éti­quettes :

France Télévisions condamné à verser 113 000 euros à l’une de ses employées

France Télévisions a été condamné à payer 113 000 euros à l'une de ses employées suite à une affaire de harcèlement moral et sexuel.

Après une enquête interne, le groupe public avait en effet licencié, en 2012, l'un des rédacteurs en chef adjoint de son antenne du Centre Val de Loire, qui s'était vu accuser de harcèlement moral et sexuel par certains employés.

Cependant, l'une des victimes présumées du journaliste, bien décidée à exiger des réparations, avait porté l'affaire, quelques mois plus tard, devant les tribunaux en réclamant la copie de documents internes pour appuyer sa bonne foi.

Mais face au refus de France Télévisions, le conseil des prud'hommes d'Orléans avait ordonné sous astreinte, en juin 2013, la communication immédiate des preuves. Le groupe public avait alors fait appel de cette décision avant d'être débouté un an plus tard.

Finalement, il aura fallu attendre février 2015 pour que le tribunal d'Orléans prenne enfin possession des pièces demandées. L'astreinte ayant été fixée à 100 euros par jour de retard par le juge, France Télévisions se retrouve désormais contraint de verser 113 000 euros à son employée.

Une décision à nouveau contestée par le groupe public, qui compte une nouvelle fois faire appel.

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This