Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France 3 a‑t-elle censuré un sujet sur Nicolas Sarkozy ?

26 septembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | France 3 a‑t-elle censuré un sujet sur Nicolas Sarkozy ?

France 3 a‑t-elle censuré un sujet sur Nicolas Sarkozy ?

26 septembre 2014

Dans un communiqué intitulé « Nicolas Sarkozy à France Télévisions : Censure et tapis rouge », le SNJ du groupe public a critiqué les choix de sa direction par rapport à l’ancien président de la République.

Tout d’abord, le SNJ dénonce la déci­sion qu’au­rait prise la direc­tion de France 3 de ne pas dif­fuser un sujet sur la garde à vue de Nico­las Sarkozy en juil­let dernier. Si de son côté, France Inter avait pub­lié les comptes-ren­dus des audi­tions de cette mise en exa­m­en pour cor­rup­tion active et traf­ic d’in­flu­ence act­if, France 3 n’en a pas fait de même.

Le SNJ explique qu’un sujet avait été pré­paré, con­tenant « des révéla­tions sur la garde à vue de l’an­cien prési­dent ». Mais la direc­tion a décidé à la dernière minute de ne pas le diffuser.

« Le SNJ est scan­dal­isé de con­stater qu’il suf­fit que l’an­cien Prési­dent de la République refasse son appari­tion sur le devant de la scène pour que les direc­tions de FTV se met­tent au garde-à-vous ! Sont-elles à ce point aux abois qu’elles oublient toutes leurs références pro­fes­sion­nelles ? », accuse le communiqué.

En réponse, le directeur délégué à l’in­for­ma­tion de France Télévi­sions, Pas­cal Golom­er, a dénon­cé « de manière ferme les accu­sa­tions de cen­sure lancées » à son encon­tre. Pour lui, « la rédac­tion en chef du 19/20 a jugé — en toute indépen­dance — que ce sujet tel qu’il lui a été présen­té ne révélait pas suff­isam­ment d’in­for­ma­tions nou­velles […] D’au­tant que la veille, dans ce même 19/20, un dossier de deux min­utes et trente sec­on­des réca­pit­u­lait les dif­férentes affaires judi­ci­aires dans lesquelles le nom de Nico­las Sarkozy apparaît. »

Et de con­clure : « Qu’on puisse met­tre ain­si en doute, de manière insul­tante, l’hon­nêteté pro­fes­sion­nelle des cadres et dirigeants des rédac­tions est inacceptable. »

Crédit pho­to : worlde­co­nom­ic­fo­rum via Flickr (cc)

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés