Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
FMI : Le Monde et Le Figaro ont-ils lu le même rapport ?

11 août 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | FMI : Le Monde et Le Figaro ont-ils lu le même rapport ?

FMI : Le Monde et Le Figaro ont-ils lu le même rapport ?

11 août 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Même source, constat différent. Le rapport annuel du Fond Monétaire International (FMI) sur l’économie de la France était l’occasion de comparer l’angle sous lequel l’a traité la presse française. À titre d’exemple, comparons Le Monde et Le Figaro.

Le rap­port a été pub­lié ce lun­di 5 août. Il prévoit une légère reprise de la crois­sance et une sta­bil­i­sa­tion du déficit, qu’il est impor­tant, dit-il, de sur­veiller et de sta­bilis­er. Quelles sont les caus­es de ce déficit et les moyens mis en œuvre pour le con­jur­er ? C’est là que les avis divergent.

Ain­si Le Monde titre-t-il « Le FMI recom­mande à la France de ralen­tir le rythme de réduc­tion du déficit » sans jamais évo­quer l’action du gou­verne­ment en la matière : l’augmentation des recettes publiques, autrement dit des impôts.

Le Figaro, quant à lui, insiste sur ce point. Pour le même sujet, le même rap­port, le titre de l’article est vu sous un autre angle : « La France doit renon­cer à de nou­velles hauss­es d’im­pôts, selon le FMI. » Et l’article de pré­cis­er qu’à « env­i­ron 90% », l’effort lié à l’assainissement des finances publiques « a porté sur des aug­men­ta­tions de recettes publiques et non pas des diminu­tions de dépenses ».

Et le jour­nal de citer Edward Gard­ner, qui a dirigé la mis­sion du FMI en France, qui con­sid­ère que « la sta­bil­i­sa­tion de la poli­tique fis­cale sera un élé­ment cru­cial pour un retour de la con­fi­ance : il faut augur­er que l’a­juste­ment budgé­taire portera à l’avenir sur les dépens­es et non sur la fis­cal­ité. C’est par­ti­c­ulière­ment impor­tant pour les entreprises. »

De l’autre côté, Le Monde n’a jamais fait état de cette par­tie du rap­port. Les deux jour­naux ont-ils bien lu le même rap­port ? Peut-être pas avec les mêmes yeux…

Crédit pho­to : inter­na­tion­al mon­e­tary fund via Flickr (cc)

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés