Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Éric Zemmour menacé de mort : annulation d’une conférence à Liège

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

14 janvier 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Éric Zemmour menacé de mort : annulation d’une conférence à Liège

Éric Zemmour menacé de mort : annulation d’une conférence à Liège

Temps de lecture : 2 minutes

Il devait tenir hier soir, à l’invitation du Cercle de Wallonie, une conférence à Liège sur le thème « Liberté, laïcité, obscurantisme ». Menacé de mort, Éric Zemmour n’a finalement pas pu tenir séance.

« Éric Zem­mour fait l’objet depuis quelques jours de graves men­aces de mort. Il vient d’être mis sous haute pro­tec­tion par le Min­istère de l’Intérieur français. Ce dernier ne souhaite faire courir aucun risque tant à Éric Zem­mour qu’à ses audi­ences. Toutes con­férences ou man­i­fes­ta­tions publiques lui sont inter­dites », a annon­cé le Cer­cle dans un communiqué.

L’écrivain était atten­du à 19h30 au château du Val Saint-Lam­bert alors que la salle affichait com­plet. Le Cer­cle de Wal­lonie avait, lui aus­si, reçu plusieurs men­aces pour le dis­suad­er de recevoir M. Zem­mour. « Nous avions reçu beau­coup de men­aces mais nous avions décidé de faire face, car nous sommes des mil­i­tants de la parole libre. Mais nous ne pou­vions pas faire courir de risque ni à Éric Zem­mour, ni à son audi­ence », a cepen­dant expliqué l’as­so­ci­a­tion qui a décidé de main­tenir un débat sur le même thème en com­pag­nie d’autres invités.

Pour­tant, celle-ci rap­pelle que « con­traire­ment à la venue d’Éric Zem­mour à Brux­elles, aucune man­i­fes­ta­tion n’avait été annon­cée à Liège et la police de Seraing ne prévoy­ait pas de mesures de sécu­rité particulières ».

Crédit pho­to : The­su­per­mat via Wiki­me­dia (cc)