Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
En panne de lecteurs, Siné Mensuel lance un appel aux dons
Publié le 

9 octobre 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | En panne de lecteurs, Siné Mensuel lance un appel aux dons

En panne de lecteurs, Siné Mensuel lance un appel aux dons

Siné Mensuel va mal. Trois ans après sa création, le magazine satirique lancé par l’ancien dessinateur de Charlie Hebdo diffuse un appel aux dons.

Objec­tif : recueil­lir 100 000 euros avant la fin de l’an­née, le men­su­el pré­ten­dant n’avoir « dans [ses] caiss­es que de quoi tenir deux mois ». « On a fait le bilan fin sep­tem­bre. On ne doit rien à per­son­ne, mais on a besoin d’ar­gent pour con­tin­uer à paraître », a expliqué à l’AFP Cather­ine Sinet, direc­trice de la pub­li­ca­tion et épouse de Siné. Celle-ci a égale­ment pré­cisé que les ventes du mag­a­zines avaient bais­sé de 13 % cette année.

En effet, Siné Men­su­el vend en moyenne 15 000 exem­plaires, là où il lui faudrait 17 000 exem­plaires pour être à l’équilibre, soit un manque de 2000 lecteurs par mois. Cet appel aux dons vise ain­si à relancer la machine qui, pour le moment, « perd un peu de fric à chaque numéro », assure le jour­nal sur son site.

Dans un com­mu­niqué, le mag­a­zine satirique d’ex­trême-gauche pré­cise : « Nous restons fidèles à nos principes : pas de pub, pas d’in­vestis­seurs, pas de grands patrons au cap­i­tal… On veut juste garder notre lib­erté et notre niaque. Sans com­pro­mis­sion. »

Rap­pelons que Siné Men­su­el a été lancé seize mois après l’ar­rêt de Siné Heb­do et trois ans après le licen­ciement du dessi­na­teur Siné de Char­lie Heb­do, pour un dessin sur Jean Sarkozy jugé anti­sémite par Philippe Val. Ce dernier a, depuis, été con­damné pour licen­ciement abusif en rai­son du droit à la satire.

Crédit pho­to : mon­tage Ojim (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision