Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Élections régionales : après Audrey Pulvar, Philippe Ballard (ex LCI) candidat à Paris pour le RN

30 avril 2021

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Élections régionales : après Audrey Pulvar, Philippe Ballard (ex LCI) candidat à Paris pour le RN

Élections régionales : après Audrey Pulvar, Philippe Ballard (ex LCI) candidat à Paris pour le RN

Accueil | Veille médias | Élections régionales : après Audrey Pulvar, Philippe Ballard (ex LCI) candidat à Paris pour le RN

Élections régionales : après Audrey Pulvar, Philippe Ballard (ex LCI) candidat à Paris pour le RN

30 avril 2021

Alors que l’ancienne journaliste Audrey Pulvar multiplie les gags et semble saboter consciencieusement sa candidature à la tête de la liste du PS, c’est un autre ancien journaliste de LCI qui se présentera sur la liste de Jordan Bardella du RN.

Une carrière à LCI

Philippe Bal­lard a rejoint LCI en 1994, venant de l’univers radio­phonique, Sud Radio Toulouse, France Info et RTL. Pour les ama­teurs de petit écran c’est un vis­age fam­i­li­er, spé­cial­iste de l’économie, présen­ta­teur de LCI Matin Week-end, puis de LCI Soir avec Marie-Aline Méliyi, et récent présen­ta­teur de la tranche 13h30/17h en com­pag­nie de Mag­a­li Lunel. Au long de ses 27 ans à LCI il avait ani­mé de nom­breuses émis­sions comme On en par­le, Think tanks, Choi­sis­sez votre camp, A l’épreuve des faits. Il a la répu­ta­tion d’un pro­fes­sion­nel sérieux, dis­cret et posé qui ne lais­sait jamais exprimer ses opin­ions à l’antenne.

Pourquoi il saute le pas

Alors que Jor­dan Bardel­la emmène la liste RN en Ile de France, Philippe Bal­lard sera numéro un sur Paris. Selon les pro­pos rap­portés par Charles Sapin du Figaro, c’est l’état du pays qui l’a décidé à sauter le pas :

« Je prends un risque mais je l’as­sume. Je suis élu au comité social d’en­tre­prise de ma chaîne depuis 2003, j’au­rais pu finir en roue libre tran­quille­mentSi je m’en­gage, c’est pour mes enfants et mes petits-enfants. Pour ne pas leur laiss­er ce pays archipélisé, où des pom­piers se font cail­lass­er et où l’é­conomie est à genoux à cause de cette pré­ten­due mon­di­al­i­sa­tion heureuse qu’on nous a ven­due toutes ces années »

Il aura fort à faire, Paris étant une terre de mis­sion pour le RN : 7% des voix aux élec­tions européennes (con­tre 23% au plan nation­al) et un piteux score inférieur à 2% lors des dernières élec­tions munic­i­pales à Paris pour le can­di­dat soutenu par le mou­ve­ment. Aux précé­dentes élec­tions régionales de 2015, le can­di­dat RN Wallerand de Saint-Just avait tout juste dépassé les 6% au sec­ond tour.

La direc­tion de LCI a con­fir­mé son retrait immé­di­at de l’antenne. En cas de débat, il risque de retrou­ver Audrey Pul­var… avec laque­lle il présen­tait les infor­ma­tions sur la chaine (pro­priété de TF1) lors des années 2010.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés