Accueil | Actualités | Médias | Duel Fillon-Copé : Olivier Mazerolle en a marre !
Pub­lié le 26 novembre 2012 | Éti­quettes : ,

Duel Fillon-Copé : Olivier Mazerolle en a marre !

Olivier Mazerolle est fatigué, et il le fait savoir. Ce jeudi, en direct sur BFM TV, le journaliste politique a montré son agacement face à la situation dramatique qui se déroule à l’UMP.

« Non mais franchement, faut arrêter de rigoler maintenant, y a un problème politique majeur. Plus personne ne comprend rien à ce parti, plus personne ne fait confiance à personne dans ce parti » s’est ainsi lâché cet ancien de RTL. Emporté par son ras-le-bol après plusieurs semaines de conflit Copé-Fillon, Olivier Mazerolle a poursuivi son coup de gueule, un ton au-dessus : « La politique française à la petite semaine, y en a ras-le-bol ! Maintenant, moi aussi je suis journaliste, je suis fatigué comme tout le monde et j’en ai marre d’être obligé de commenter des inepties ! Voilà ! »

Alors qu’Alain Juppé a été sollicité pour proposer une sortie de crise, le journaliste de BFM TV s’est exprimé sur la suite des événements : « Ils l’acceptent ou ils l’acceptent pas ! S’ils n’acceptent pas : que Jean-François Copé préside une UMP divisée, pourrie, qui ne fonctionnera pas et puis voilà ! Franchement, y’en a marre, là ! »

Crédits photo : Capture d'écran BFM TV via Dailymotion

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This