Accueil | Actualités | Médias | Duel Fillon-Copé : Olivier Mazerolle en a marre !
Pub­lié le 26 novembre 2012 | Éti­quettes : ,

Duel Fillon-Copé : Olivier Mazerolle en a marre !

Olivier Mazerolle est fatigué, et il le fait savoir. Ce jeudi, en direct sur BFM TV, le journaliste politique a montré son agacement face à la situation dramatique qui se déroule à l’UMP.

« Non mais franchement, faut arrêter de rigoler maintenant, y a un problème politique majeur. Plus personne ne comprend rien à ce parti, plus personne ne fait confiance à personne dans ce parti » s’est ainsi lâché cet ancien de RTL. Emporté par son ras-le-bol après plusieurs semaines de conflit Copé-Fillon, Olivier Mazerolle a poursuivi son coup de gueule, un ton au-dessus : « La politique française à la petite semaine, y en a ras-le-bol ! Maintenant, moi aussi je suis journaliste, je suis fatigué comme tout le monde et j’en ai marre d’être obligé de commenter des inepties ! Voilà ! »

Alors qu’Alain Juppé a été sollicité pour proposer une sortie de crise, le journaliste de BFM TV s’est exprimé sur la suite des événements : « Ils l’acceptent ou ils l’acceptent pas ! S’ils n’acceptent pas : que Jean-François Copé préside une UMP divisée, pourrie, qui ne fonctionnera pas et puis voilà ! Franchement, y’en a marre, là ! »

Crédits photo : Capture d'écran BFM TV via Dailymotion

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux