Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Du rififi chez Marianne…
Du rififi chez Marianne…

13 décembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Du rififi chez Marianne…

Du rififi chez Marianne…

Du rififi chez Marianne…

On se souvient que l’hebdomadaire Marianne s’était illustré tout au long du mandat de Nicolas Sarkozy par sa constante et virulente opposition au président de la République. Avec un président et un gouvernement de gauche, on pouvait s’attendre à une critique moins acerbe. L’hebdomadaire allait-il en perdre de l’intérêt ?

C’est ce que pensent, d’après Presse­News, les jour­nal­istes du titre. En effet, la rédac­tion de Mar­i­anne est en colère et cette grogne aurait trois caus­es prin­ci­pales. La tiédeur de l’hebdomadaire dans sa cri­tique du gou­verne­ment tout d’abord. La perte des lecteurs ensuite, que la rédac­tion tient pour une con­séquence directe de cette tiédeur. La nou­velle for­mule, lancée en octo­bre, n’aurait sur ce point rien changé, puisque « cer­taines paru­tions n’auraient pas dépassé la barre sym­bol­ique des 100 000 exem­plaires ven­dus en kiosque ». Le site Marianne2.fr perdrait, lui aus­si, ses lecteurs.

Enfin, dernière cause de ce cour­roux jour­nal­is­tique : la cri­tique de Mau­rice Szafran, PDG de l’hebdomadaire, à l’encontre du livre de Pierre Péan et Philippe Cohen, Le Pen, une his­toire française. Les deux auteurs, dont l’un est jour­nal­iste à Mar­i­anne, n’ont pas appré­cié d’être accusés d’avoir ten­té, avec ce livre, une « entre­prise de blanchi­ment idéologique » du Front Nation­al et de son fondateur.

Autant de sujets qui ali­menteront, ces prochains jours, les dis­cus­sions entre la direc­tion du jour­nal et sa rédaction.

Source : Presse­News

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.