Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Des futurs chroniqueurs de D8 à 20 000 euros par mois ?
Des futurs chroniqueurs de D8 à 20 000 euros par mois ?

24 septembre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Des futurs chroniqueurs de D8 à 20 000 euros par mois ?

Des futurs chroniqueurs de D8 à 20 000 euros par mois ?

Des futurs chroniqueurs de D8 à 20 000 euros par mois ?

D8, qui doit rem­plac­er Direct 8 à par­tir du 7 octo­bre 2012, pay­era ses chroniqueurs jusqu’à 20 000 euros par mois. Une somme énorme si l’on com­pare avec les rémunéra­tions moyennes sur les autres chaînes de la TNT : 90 à 200 euros par intervention.

C’est Télé 2 semaines qui avance un tel chiffre. Le bimen­su­el a inter­rogé Rose­lyne Bach­e­lot, future chroniqueuse au talk show « Le Grand 8 » de la chaîne du Groupe Canal+. À la ques­tion « D’après nos infor­ma­tions, vous allez touch­er 20 000 euros par mois. Vous con­firmez ? », l’an­cien min­istre « rit avant de s’esquiver ». Télé 2 semaines insiste : « Madame Bach­e­lot ! Vous nous con­firmez les 20 000 euros ? » Et l’ex-député du Maine-et-Loire de déclar­er : « Je ferai mes comptes à la fin du mois. Mais je gag­n­erai plus d’ar­gent que lorsque j’é­tais min­istre » (14 200,3 euros men­su­els) avant de « [fil­er] pour de bon ». Et de cho­quer pour de bon

« Le Grand 8 » sera présen­té par Lau­rence Fer­rari et accueillera comme autres chroniqueuses Audrey Pul­var, direc­trice des Inrock­upt­ibles (cf. notre por­trait), Élis­a­beth Bost, jour­nal­iste et ex-com­pagne de Jean-Luc Delarue, ain­si qu’Hap­satou Sy, fon­da­trice des cen­tres de beauté com­mu­nau­taires Ethnicia.

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.