Accueil | Actualités | Médias | Des futurs chroniqueurs de D8 à 20 000 euros par mois ?
Pub­lié le 24 septembre 2012 | Éti­quettes : , , , , , ,

Des futurs chroniqueurs de D8 à 20 000 euros par mois ?

D8, qui doit remplacer Direct 8 à partir du 7 octobre 2012, payera ses chroniqueurs jusqu'à 20 000 euros par mois. Une somme énorme si l'on compare avec les rémunérations moyennes sur les autres chaînes de la TNT : 90 à 200 euros par intervention.

C'est Télé 2 semaines qui avance un tel chiffre. Le bimensuel a interrogé Roselyne Bachelot, future chroniqueuse au talk show « Le Grand 8 » de la chaîne du Groupe Canal+. À la question « D'après nos informations, vous allez toucher 20 000 euros par mois. Vous confirmez ? », l'ancien ministre « rit avant de s'esquiver ». Télé 2 semaines insiste : « Madame Bachelot ! Vous nous confirmez les 20 000 euros ? » Et l'ex-député du Maine-et-Loire de déclarer : « Je ferai mes comptes à la fin du mois. Mais je gagnerai plus d'argent que lorsque j'étais ministre » (14 200,3 euros mensuels) avant de « [filer] pour de bon ». Et de choquer pour de bon...

« Le Grand 8 » sera présenté par Laurence Ferrari et accueillera comme autres chroniqueuses Audrey Pulvar, directrice des Inrockuptibles (cf. notre portrait), Élisabeth Bost, journaliste et ex-compagne de Jean-Luc Delarue, ainsi qu'Hapsatou Sy, fondatrice des centres de beauté communautaires Ethnicia.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This