Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Des collectivités locales dans le capital d’Euronews

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

18 décembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Des collectivités locales dans le capital d’Euronews

Des collectivités locales dans le capital d’Euronews

Temps de lecture : 2 minutes

Une nouveauté dans le paysage médiatique français : des collectivités locales sont entrées dans le capital d’une chaîne de télévision d’information.

En effet, le 14 décem­bre dernier, à l’is­sue de l’assem­blée générale des action­naires du groupe, Michael Peters, prési­dent du direc­toire de la chaine Euronews a annon­cé l’en­trée dans le cap­i­tal du con­seil région­al Rhône-Alpes, du con­seil général du Rhône et du Grand Lyon. Si, à elles trois, les col­lec­tiv­ités locales ne pos­sè­dent qu’à peine plus de 4,5% du groupe (1,52% cha­cun), il n’en demeure pas moins qu’il s’ag­it d’une nou­veauté dans le paysage médi­a­tique français, nou­veauté qui a néces­sité un avis favor­able du Con­seil d’Etat et un décret du gouvernement.

Cette aug­men­ta­tion de cap­i­tal est, en réal­ité, une con­ver­sion en actions de trois prêts d’un mon­tant total de 1,8 mil­lions accordés par ces trois col­lec­tiv­ités locales, lors de l’im­plan­ta­tion de la chaîne en 1992. « Entre Lyon et Euronews, c’est une longue his­toire d’amour », s’est donc réjouit Gérard Col­lomb, maire de Lyon et prési­dent du Grand Lyon pour qui, dans cette opéra­tion, « on raisonne plus en terme de ray­on­nement inter­na­tion­al que de roy­al­ties ». Manière de dire que ces prêts sur fond pub­lic sont à vers­er aux pertes et profits ?

Source : Lyon info. Crédit pho­to : cap­ture d’écran euronews.com