Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Débuts décevants pour D8

9 octobre 2012

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Débuts décevants pour D8

Débuts décevants pour D8

Accueil | Veille médias | Débuts décevants pour D8

Débuts décevants pour D8

9 octobre 2012

Il ne suf­fit pas d’avoir le slo­gan « La nou­velle grande chaîne » pour l’être vrai­ment. D8 l’a appris à ses dépens ce lun­di en ne réal­isant que 2,9% de part d’au­di­ence sur la journée. Certes, elle est à 1,1 point de l’ob­jec­tif de Canal + pour 2015. Mais à quel prix ! Lun­di, Canal + comme iTélé n’ont cessé de faire la pro­mo­tion de la petite nou­velle tan­dis que 3,1 mil­lions d’eu­ros nets ont été investis dans la cam­pagne pub­lic­i­taire de lance­ment qui dure depuis le début du mois d’octobre.

En soirée, la chaîne a rassem­blé 1 189 000 de téléspec­ta­teurs (4,5% de part d’au­di­ence) avec un film encore jamais dif­fusé sur la TNT, Le 13e Guer­ri­er et a été battue par TMC qui pro­po­sait le pour­tant déjà mul­ti­d­if­fusé Inde­pen­dance Day (1 216 000 téléspec­ta­teurs et 5,1% de PDA). Il s’en est d’ailleurs fal­lu de peu pour que W9 ne grille la politesse à D8 avec Men in Black (1 094 000 de téléspec­ta­teurs et 4,1% de PDA) !

Inter­rogé par 20 Min­utes lors du Marché inter­na­tion­al des con­tenus audio­vi­suels (MIPCOM), Nonce Paoli­ni a con­fié « [n’avoir] aucune crainte » pour sa chaîne. Le P‑DG du Groupe TF1 a iro­nisé : « Vous ne voulez pas que je craigne D8 à 2,8 points d’audience, non ? ». Et remué le couteau dans la plaie : « Quand on veut être une grande chaîne et qu’on fait, 2,6 à 2,9 le pre­mier jour, on se dit qu’il y a du chemin. À grande chaîne, petite audience… »

Dans le détail, il faut égale­ment not­er le démar­rage plus que mod­este du « Grand 8 », l’émis­sion « 100% girl pow­er » qui mon­tre « cinq bour­geois­es médi­a­tiques faire sem­blant de ressem­bler à la femme au foy­er » (sans sur­prise, Le Nou­v­el Obs est en-thou-siaste !) a attiré 240 000 téléspec­ta­teurs, soit 1,9% des qua­tre ans et plus et 2,1% des ménagères de moins de cinquante ans. Un score déce­vant : il y a un an, dans la même case, la série Papa Schultz réal­i­sait une per­for­mance sim­i­laire sur Direct 8…

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés