Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Contre la “haine”, TikTok à son tour

7 novembre 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Contre la “haine”, TikTok à son tour

Contre la “haine”, TikTok à son tour

L’application vidéo TikTok qui fait fureur chez les adolescents et adulescents annonce qu’elle allait prendre des mesures plus sévères contre les mauvais sentiments sur sa plate-forme. Les contenus d’idéologies « haineuses » telles que « la suprématie blanche ou masculine » seront supprimés. Il semblerait qu’a contrario la suprématie noire ou néo-féministe ne soit pas concernée. La société a annoncé que les commentaires sceptiques, contre les « théories multi-genre » ne seraient plus tolérés.

À titre d’ex­em­ple, Tik­Tok sup­primera désor­mais des déc­la­ra­tions telles que “per­son­ne n’est né LGBTQ+”. De plus, les util­isa­teurs auront l’in­ter­dic­tion d’ap­prou­ver les soi-dis­ant thérapies de con­ver­sion pour le traite­ment de l’ho­mo­sex­u­al­ité sur la plate-forme. Des mou­ve­ments tels que l ‘«iden­ti­tarisme» ou l’ex­trémisme de droite ne seraient plus tolérés. On en con­clut que l’extrémisme libéral lib­er­taire (et lib­er­ti­cide) sera toléré sinon encouragé.

Plus de liberté grâce à la suppression des libertés

L’entreprise chi­noise qui est men­acée aux Etats-Unis indique bizarrement que les « codes de langue » ou sym­bol­es « qui favorisent ou glo­ri­fient l’ag­i­ta­tion et le com­porte­ment inhu­main » seront élim­inés, sans que l’on com­prenne vrai­ment ce qu’elle entend par là. L’en­tre­prise forme régulière­ment ses employés à recon­naître cor­recte­ment la haine et les « stéréo­types offen­sants ».

Cer­tains groupes qui auraient été vic­times de dis­crim­i­na­tions sur Tik­Tok, ont util­isé des ter­mes avec lesquels ils avaient été insultés aupar­a­vant, mais «comme expres­sion de leur force et comme con­tre-dis­cours». Par con­séquent, les mod­éra­teurs respon­s­ables de la sécu­rité doivent appren­dre à dis­tinguer afin de ne pas sup­primer acci­den­telle­ment les « bons » con­tenus. Pour bien com­pren­dre, par­ler de la « cage aux folles à Radio France » sera sup­primé mais si Radio France dénonce ceux qui ont par­lé de « la cage aux folles à Radio France » ils seront soutenus.

TikTok toc toc

À l’aide de ces mesures, l’ap­pli­ca­tion dit sans rire vouloir créer un envi­ron­nement dans lequel les util­isa­teurs pour­raient s’ex­primer libre­ment, “l’ob­jec­tif étant de créer une «plate-forme inclu­sive» pour tous”… Jupiter rend fous ceux qu’il veut perdre.

Source : Junge Freiheit
Tra­duc­tion AC. Ajouts : Ojim

Derniers portraits ajoutés

Claude Askolovitch

PORTRAIT — Claude Askolovitch débute sa car­rière à Sci­ences et Vie Économie puis entre à RFO avant d’être engagé au Matin de Paris. Fin 1987, il rejoint Europe 1 puis devient reporter à l’EDJ et à Marianne.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.