Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Cholet : guerre ouverte entre le maire et la presse locale

24 juillet 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Cholet : guerre ouverte entre le maire et la presse locale

Cholet : guerre ouverte entre le maire et la presse locale

24 juillet 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Un « bidouillage » monté par « un petit merdeux de journaliste à qui il aimerait mettre une paire de baffes ». À Cholet, la guerre est déclarée entre le député maire Gilles Bourdouleix et la presse locale suite à la publication d’un reportage par Le Courrier de l’Ouest, où l’édile aurait déclaré à l’encontre de gens du voyage qui occupaient illégalement un terrain privé : “Eh ben, Hitler, il n’en a peut-être pas tué assez”.

Vio­lem­ment pris à par­ti par les médias et la classe poli­tique, Gilles Bour­douleix affirme depuis être vic­time d’une « manip­u­la­tion” par le Cour­ri­er de l’Ouest qui souhait­erait sa peau après avoir déjà per­du deux procès con­tre lui ».

De son côté, Fabi­en Leduc, le jour­nal­iste du Cour­ri­er de l’Ouest mis en cause par l’élu, nie la « bidouille ». Il déclare : « J’ai déclenché l’enregistrement deux min­utes aupar­a­vant, j’ai sen­ti le coup venir. Le maire a été traité de raciste, d’Hitler… C’est ensuite qu’il dit sa phrase. Il la mar­monne, mais il sait que je peux l’entendre. D’ailleurs je l’avais noté sur mon calepin au cas où l’enregistrement ne serait pas audi­ble. » La bande son a‑t-elle été trafiquée et les pro­pos sor­tis de leur con­texte ? « Absol­u­ment pas, répond le quo­ti­di­en. La bande-son en ligne est sans coupure. Ces 28 sec­on­des que nous avons enreg­istrées sont pub­liées in exten­so. On n’a piégé per­son­ne. On ne s’est pas caché pour le faire. Tout le monde pou­vait voir qu’on enreg­is­trait. » Mais comme le demande le site « Arrêt sur Images » à Fabi­en Leduc, Bour­douleix savait-il qu’il était enreg­istré ? “Il y avait beau­coup de monde dans la mêlée, j’en fai­sais par­tie avec mon télé­phone”

Le rédac­teur en chef du Cour­ri­er de l’Ouest Bruno Geof­froy a annon­cé à l’AFP que son jour­nal por­tait plainte pour « diffama­tion » et « dénon­ci­a­tion calom­nieuse » con­tre l’élu. De son côté, le jour­nal­iste Fabi­en Leduc a d’ores et déjà été enten­du par le SRPJ d’Angers dans le cadre de l’en­quête dili­gen­té par le par­quet d’Angers à l’en­con­tre de Gilles Bour­douleix pour « apolo­gie de crimes con­tre l’humanité ».

Enfin, sans qu’un rap­port de causal­ité puisse être établi, un jour­nal­iste de Ouest-France, cir­cu­lant dans un véhicule por­tant les couleurs du jour­nal a été agressé ce mar­di dans le cen­tre ville de Cho­let par un auto­mo­biliste qui est sor­ti de sa voiture en cri­ant, armé d’une barre en bois. Il a fra­cassé la vit­re côté con­duc­teur de la voiture avant de pren­dre la fuite. Le jour­nal­iste, trans­porté à l’hôpital de Cho­let, a reçu des pro­jec­tions de verre, provo­quant des blessures superficielles.

Crédit pho­to : DR

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés