Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Chantage contre le roi du Maroc : les deux journalistes incriminés attaquent le JDD
Publié le 

18 décembre 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Chantage contre le roi du Maroc : les deux journalistes incriminés attaquent le JDD

Chantage contre le roi du Maroc : les deux journalistes incriminés attaquent le JDD

Mis en examen pour avoir tenté de faire chanter le roi du Maroc après avoir écrit un livre sur lui, deux journalistes demandent aujourd’hui la condamnation du Journal du Dimanche pour atteinte à la présomption d’innocence.

Mer­cre­di 16 décem­bre 2015, Cather­ine Gra­ci­et et Éric Lau­rent ont ain­si saisi la jus­tice alors que leurs avo­cats, Léa Foresti­er et Vin­cent Bren­garth ont dénon­cé une « présen­ta­tion manichéenne » des faits dans un arti­cle du JDD.

Au moment de l’af­faire, le jour­nal évo­quait en effet un « enreg­istrement acca­blant » qui démon­trait « com­ment les deux jour­nal­istes ont fait chanter le roi ». Dans cet échange entre Éric Lau­rent et un avo­cat du roi, pub­lié par le JDD, on lisait que le jour­nal­iste récla­mait « trois mil­lions d’eu­ros » au roy­aume pour que son livre ne paraisse pas.

Or, d’après Me Bren­garth, ces ter­mes « ne fig­urent absol­u­ment pas dans le dossier pénal », qui con­sid­ère cer­tains pas­sages comme inaudi­bles. De plus, selon ce dernier, le terme « fla­grant délit » employé dans l’ar­ti­cle démon­trait, de fait, la cul­pa­bil­ité des deux pro­tag­o­nistes aux yeux du lecteur.

Pour le JDD, qui a pris acte de ce recours en jus­tice, il s’ag­it là d’une « ten­ta­tive de diver­sion », le fait que la somme exacte soit inaudi­ble ne suff­isant pas à écarter l’hy­pothèse d’une ten­ta­tive de chan­tage.

Éric Lau­rent et Cather­ine Gra­ci­et récla­ment cha­cun 30 000 euros de dom­mages et intérêts ain­si que des mesures de pub­li­ca­tions judi­ci­aires. Délibéré le 17 févri­er prochain.

Crédit pho­to : presi­can via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision