Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Changement de nom d’Alexandre Benalla : Alexis Orsini (20 Minutes) se ridiculise

17 septembre 2018

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Changement de nom d’Alexandre Benalla : Alexis Orsini (20 Minutes) se ridiculise

Changement de nom d’Alexandre Benalla : Alexis Orsini (20 Minutes) se ridiculise

N’est pas journaliste d’investigation qui veut. Alexis Orsini, auto-proclamé chasseur de fake news d’extrême-droite™ chez 20 Minutes, en a fait les frais. Il a publié un long article pour expliquer qu’Alexandre Benalla n’avait pas fait franciser son nom depuis Lahcene Benahlia. Peu après, BFM a fait une enquête plus fouillée et a prouvé qu’Alexandre Benalla s’appelait en réalité… Marouane.

Une source mystérieuse

Et pour­tant Alex­is Orsi­ni était sûr de son coup : « Con­tac­tée, une source proche de l’Élysée con­firme à 20 Min­utes : « [Alexan­dre Benal­la] s’appelle vrai­ment Alexan­dre Benal­la et n’a pas d’autre iden­tité ». On com­prend mieux com­ment Alexan­dre Benal­la a pu se met­tre au ser­vice du prési­dent mal­gré toutes ses zones d’ombre, et com­ment l’Élysée s’est ridi­culisé en essayant d’abord de plan­quer l’affaire Benal­la, puis en le cou­vrant. Il y a claire­ment un prob­lème de com­pé­tences à un cer­tain niveau de l’Élysée… si toute­fois cette source existe bien…

Alexan­dre Benal­la ou Marouane Benal­la s’est entre temps dis­tin­gué par des réac­tions à l’emporte pièce sur ceux qui auraient le front de vouloir l’auditionner.

BFM de son côté a fait une enquête plus fouil­lée… et révélé qu’Alexandre Benal­la s’appelait Maroine (Marouane) son père était doc­teur en chimie et sa mère maître aux­il­i­aire étu­di­ante, tous deux nés au Maroc, à Douar Khel­lad pour le père, Berrechid pour la mère. Il a donc fait fran­cis­er son prénom. Geste d’intégration ou volon­té de rompre avec son passé ? À la jus­tice d’y voir plus clair.

Quant à Alex­is Orsi­ni, il pour­ra s’en retourn­er à l’étude de Har­ris­son Ford dont il a fait paraître une biogra­phie (Har­ri­son Ford, l’acteur qui ne voulait pas être une star, éd. Dun­od 2017) et à sa com­mu­nauté sur les man­gas de Nao­ki Ura­sawa fondée fin 2005, la Base secrète. Ou revenir à l’école de jour­nal­isme de Greno­ble dont il est diplômé. Ses stages à Corse Matin, au ser­vice Pix­els du Monde, et son tra­vail à Numera­ma ne sem­blent pas lui avoir servi à grand chose…

Pho­to : cap­ture d’écran vidéo “sémi­naire de l’erg 2013 : Alex­is Orsi­ni” (Viméo)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).