Accueil | Actualités | Médias | Canal+ serre les boulons et se sépare de 20% de ses effectifs
Pub­lié le 14 juillet 2019 | Éti­quettes : , , ,

Canal+ serre les boulons et se sépare de 20% de ses effectifs

20% des effectifs ou à peu près, au moment où L’Humanité licencie 18% de son personnel, Canal+ annonce une mesure du même ordre, dans un contexte fort différent.

Les effectifs français touchés

Les 492 « volontaires » seront pris sur les 2700 collaborateurs de Canal+ en France. Les négociations vont se dérouler à partir de la mi-juillet 2019. CNews en progression sera épargné par la mesure contrairement aux autres activités : la production, la distribution, la chaîne cryptée, les chaînes gratuites (hors CNews) paieront leur écot aux mesures de redressement.

Les activités à l’étranger, Pologne, Afrique, Asie ne sont pas concernées ni le nouvel investissement sur l’opérateur de télévision payante M7 au Luxembourg.

Concurrence féroce

Canal+ présente encore un tableau général positif avec plus de 16 millions d’abonnés dans le monde et un bilan financier bénéficiaire. Mais la chaîne perd des clients au profit des nouveaux venus mono-thématiques type Netflix qui revendique 5 millions d’abonnés directs en France contre 4,7M pour Canal, même si Canal possède 3M d’abonnés supplémentaires via des tiers.

La perte en 2020 des droits télévisuels pour la ligue1 de football au profit de Mediapro et de BeIn, l’arrivée d’Amazon Prime, de HBO Warner et de Disney font craindre de nouvelles difficultés. Canal y répond par le lancement de Canal+ Séries (un million d’abonnés, l’internationalisation accrue (M7) et des réductions d’effectifs. Chaînes payantes ciblées comme Netflix avec les séries ou BeIn avec le sport, contre chaîne généraliste, ce sont deux modèles qui s’affrontent.

Voir aussi

Infographie : Canal+

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This