Accueil | Actualités | Médias | Canal+ rachète M7 pour un milliard d’euros
Pub­lié le 15 juin 2019 | Éti­quettes : , , , ,

Canal+ rachète M7 pour un milliard d’euros

Devant la concurrence de Netflix, fournisseur de films et de vidéos sur abonnements, Canal+ a choisi d’étendre son implantation territoriale en rachetant un ensemble de bouquets en Europe.

M7 qu’est-ce que c’est ?

Les bouquets satellites fournissent à leurs abonnés des offres de base (chaines diffusées par voie terrestre), des offres à des chaines dédiées ou des offres combinant télévision, téléphone et internet. M7, ancienne propriété du fonds d’investissement Astorg, s’est constituée par rachats successifs.

M7 est particulièrement implanté en Hollande avec CanalDigitaal qui avait été vendu dans les années 2000 par… Canal+. Après une rafale de rachats, entre autres à l’américain Liberty Global (Lettre A du 13 juin 2019) le groupe M7 s’est retrouvé propriétaire de bouquets satellites en Hongrie, Roumanie, République tchèque et Slovaquie dont la filiale de Vivendi va profiter.

Le tout représente autour de trois millions d’abonnés et un peu plus de 420M€ en 2018.

Une stratégie adaptée ?

Les chaines de M7 sont profitables, sans excès. Canal+ conforte son implantation internationale après avoir dû vendre en 2003 sa chaine vedette italienne Telepiu à Murdoch qui la fusionne avec StreamTV pour constituer Sky Italia. Avec M7 Vivendi complète une offre en Europe centrale où elle est déjà fortement présente en Pologne après s’être implantée en Afrique et en Asie.

Un milliard d’euros c’est beaucoup d’argent pour racheter essentiellement des contenants et peu de contenus. Le contraire de Netflix qui met des milliards de dollars dans la balance pour créer films et séries à succès.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This