Accueil | Actualités | Médias | Canal+ prend position en Pologne
Pub­lié le 4 décembre 2012 | Éti­quettes : , ,

Canal+ prend position en Pologne

Fin 2011, Canal+ et TVN, la grande chaîne privée polonaise, avaient conclu un accord de partenariat ayant abouti à la création d’une nouvelle société : nc+, plate-forme de télévision par satellite née de la fusion entre Cyfra+ (filiale de Canal+) et le bouquet n de TVN. Cet accord, officialisé à la fin novembre de cette année, vient d’être validé par la Commission Européenne, qui gère la concurrence en Europe.

Canal+, qui appartient au groupe Vivendi, détient désormais 51% des parts du nouveau bouquet payant. TVN (32%) et UPC (17%) se partagent les parts restantes. La chaîne cryptée vient également d’acquérir 40% de N-Vision, société mère de Polish Television Holding (actionnaire majoritaire de TVN à hauteur de 52,45%), pour la somme de 227 millions d’euros.

Pour Bertrand Méheut, le PDG de Canal, cela représente « une étape importante dans la diversification et l’expansion » du groupe.

Crédit photo : Onealtron via Wikimedia (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

0% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 0€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux