Accueil | Actualités | Médias | Canal+ : la médiation Lagardère/Vivendi prolongée
Pub­lié le 12 octobre 2013 | Éti­quettes : , ,

Canal+ : la médiation Lagardère/Vivendi prolongée

Le 10 juin dernier, un médiateur avait été nommé pour résoudre les problèmes entre Vivendi et Lagardère au sujet du « trésor de guerre » de Canal+. La médiation, qui devait s’achever en septembre, vient d’être prolongée de quelques semaines, d’après BFM Business.

En février 2013, Lagardère, qui détient 20 % de Canal France, avait assigné Vivendi, qui possède les 80 % restants, en justice pour dénoncer la convention qui lie Vivendi et Canal. Cette convention a notamment permis à Vivendi de s’emparer de la trésorerie de Canal. Lésé, Lagardère a immédiatement demandé la restitution des 1,6 milliards d’euros en question, ce à quoi Vivendi a répondu par une réclamation de 8,9 millions d’euros, dont 7,2 de dommages au titre du « préjudice d’image ».

Depuis, la situation se tasse malgré la nomination d’un médiateur par le Tribunal de commerce de Paris, le 10 juin, au point que la médiation a été prolongée de quelques semaines.

En mai dernier, Lagardère avait même proposé à Vivendi de lui racheter la totalité de ses parts. « Si Vivendi manque d’optimisme quant à l’avenir de Canal+ France, je suis prêt à étudier la reprise des 80% qu’ils détiennent et à les introduire en Bourse à des conditions favorables », avait déclaré Arnaud Lagardère.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This