Accueil | Actualités | Médias | Bourdin (RMC) : « Ils ont peur à Europe 1 ? »
Pub­lié le 28 mars 2013 | Éti­quettes : , ,

Bourdin (RMC) : « Ils ont peur à Europe 1 ? »

Alors qu’un auditeur posait une question à propos du fameux « Je vous emmerde », prononcé (ou non) par Patrick Balkany au micro de RMC, Jean-Jacques Bourdin s’est interrogé sur la reprise de ce fait d’actualité par Europe 1.

« C'est curieux qu'ils se saisissent comme ça les journalistes d'Europe 1 de la conversation que j'avais avec Patrick Balkany », a tout d’abord déclaré l’animateur avant de renchérir : « Ils ont peur à Europe 1 ? Ils auraient peur qu'un jour RMC les dépasse ? Mais qu'est-ce qui leur arrive ? Un peu de panique, pas de panique ! Si un jour RMC dépasse Europe 1, c'est parce que les auditeurs l'ont choisi ! Donc pas de panique, pas de panique surtout. Ils ont retransmis la conversation en censurant le mot emmerde. »

La guerre semble déclarée entre une station historique et une station montante, toute deux en concurrence sur le traitement de l’actualité. 3 millions d’auditeurs séparaient encore les deux radios il y a dix ans ; ils n’étaient plus que 600 000 l’an dernier.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux