Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Bernard de La Villardière s’en prend à l’« idéologie bobo de merde » de la presse
Bernard de La Villardière s’en prend à l’« idéologie bobo de merde » de la presse

28 novembre 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Bernard de La Villardière s’en prend à l’« idéologie bobo de merde » de la presse

Bernard de La Villardière s’en prend à l’« idéologie bobo de merde » de la presse

Bernard de La Villardière s’en prend à l’« idéologie bobo de merde » de la presse

Il avait déjà fait parler de lui lors de son altercation avec des jeunes racaïlles à Sevran pendant le tournage de « Dossier Tabou ». Taclé par la presse qui pense « bien », Bernard de La Villardière a désormais les yeux bien ouverts sur le décalage qui existe entre le traitement médiatique et la réalité du terrain.

La semaine dernière, il don­nait un entre­tien au mag­a­zine Soci­ety, qui lui con­sacre un por­tait de 6 pages. Lorsque le présen­ta­teur de M6 arrive dans les locaux du mag­a­zine et salue Marc Beaugé, le jour­nal­iste chargé de l’in­ter­roger et de lui tir­er le por­trait, il lance, ironique : « Alors, com­ment va la presse ? C’est dif­fi­cile pour vous en ce moment, hein… » Et de pour­suiv­re : « En même temps, quand on regarde le contenu… »

Pour lui, par exem­ple, L’Ex­press « est devenu un jour­nal bobo con, avec cette idéolo­gie bobo de merde que je déteste de plus en plus ». Et s’il con­state que chez Soci­ety, « vous êtes bobo vous aus­si », il con­fie ne plus pou­voir sup­port­er cette idéolo­gie. « Bobo, c’est l’idéolo­gie mul­ti­cul­tur­al­iste à la con. C’é­tait sym­pa dans les années 70. Mais là, c’est juste con », con­clut l’animateur.

À l’époque de la dif­fu­sion du pre­mier numéro de « Dossier Tabou » sur M6, con­sacré aux prob­lèmes de l’is­lam, Bernard de La Vil­lardière s’é­tait vu reprocher son angle « par­tial » et « sen­sa­tion­nal­iste » par une bonne par­tie de la presse. Un traite­ment médi­a­tique qu’il avait déjà con­nu du temps d’« Enquête exclu­sive », où on le présen­tait comme « obsédé par la drogue et les putes ». Aujour­d’hui, le présen­ta­teur sem­ble bien décidé à ne plus rien laiss­er passer.

Voir aussi : Bernard de La Villardière, portrait

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Arthur Dreyfuss

PORTRAIT — Le ben­jamin de l’état-major de Patrick Drahi n’en finit pas de mon­ter dans la hiérar­chie d’Altice.

Cyril Hanouna

PORTRAIT — Incar­na­tion de la « télé-poubelle », Cyril Hanouna truste les suc­cès et les places dans le Paysage Audio­vi­suel Français (PAF) en tant que pro­duc­teur, ani­ma­teur sur D8 avec « Touche pas à mon poste » et de radio à Europe 1 ou acteur de cinéma.

Christian Terras

PORTRAIT — C’est un homme qui appa­rait régulière­ment dans les médias quand il s’agit de faire le procès de l’Église catholique. Présen­té comme « théolo­gien », ou comme un « grand spé­cial­iste du catholi­cisme », il est con­sid­éré comme un inter­locu­teur val­able et objectif.

Mélissa Theuriau

PORTRAIT. Incar­na­tion vivante de la mix­ité heureuse et bour­geoise, cette grande prêtresse de la tolérance offi­cie depuis l’île-Saint-Louis, loin des car­cass­es de voitures brûlées et des vapeurs de haschich.

Audrey Pulvar

PORTRAIT — Audrey Pul­var est née le 21 févri­er 1972 à Fort-de-France (Mar­tinique). Son père, Marc Pul­var, est le fon­da­teur du Mou­ve­ment indépen­dan­tiste mar­tini­quais et secré­taire de la cen­trale syn­di­cale des tra­vailleurs mar­tini­quais (CSTM).