Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bernard de la Villardière agressé à Sevran : le maire dénonce une « stigmatisation »
Publié le 

30 septembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Bernard de la Villardière agressé à Sevran : le maire dénonce une « stigmatisation »

Bernard de la Villardière agressé à Sevran : le maire dénonce une « stigmatisation »

Jeudi soir, M6 diffusait le premier numéro de « Dossier tabou », un nouveau magazine présenté par Bernard de la Villardière.

Con­sacré à l’is­lam, ce numéro avait pour objet d’aller à la ren­con­tr­er des musul­mans tout en met­tant en lumière les dérives com­mu­nau­taristes, notam­ment l’in­flu­ence de l’UOIF, con­sid­érée par cer­tains comme étant la branche française des Frères musul­mans.

Alors qu’il inter­ro­geait un imam de Sevran en com­pag­nie de son équipe, Bernard de la Vil­lardière a été pris à par­tie par un groupe de jeunes de cité. Refu­sant la présence des jour­nal­istes dans « leur » quarti­er, les jeunes présen­tés comme un mélange de « salafistes et de deal­ers de drogue » ont insulté l’équipe de M6 avant de la dégager manu mil­i­tari, en ten­tant au pas­sage de dérober une caméra.


Les images de l’a­gres­sion de l’équipe de… par moran­di­ni

Stéphane Gatignon, le maire écol­o­giste de Sevran (qui a par ailleurs par­ticipé à l’émis­sion en accor­dant un entre­tien à Bernard de la Vil­lardière), est revenu sur cet épisode pour le site de RMC. Après avoir expliqué qu’il ne voulait pas par­ticiper à cette émis­sion parce que « Bernard de la Vil­lardière, c’est racoleur », il con­fie qu’il l’a fait à cause de ce « con­texte par­ti­c­uli­er » lié à l’a­gres­sion en ques­tion.

« C’est un jeu de con en fait, à tous les coups tu perds ! Si tu n’in­ter­viens pas, t’as une polémique et tu ne t’en sors pas », a‑t-il expliqué. Con­cer­nant son inter­view, dont le tour­nage a duré 1h30, il racon­te : « On a joué au chat et à la souris : il voulait enten­dre des trucs et moi je ne lui répondais pas ce qu’il voulait enten­dre (…) Je regrette d’y avoir par­ticipé mais en même temps je me sen­tais con­traint. »

Plus loin, le maire de Sevran estime avoir été « util­isé » car « Bernard de la Vil­lardière manip­ule tout le monde ». Revenant sur l’a­gres­sion, il lâche : « Toutes les télés sont venues dans ce quarti­er et aucune n’a eu de souci, mais lui est venu après, et comme c’est lui qui est venu, il y a eu une crispa­tion par rap­port à ça. » Et ce dernier de con­clure en dénonçant la « stig­ma­ti­sa­tion de Sevran ».

Finale­ment, que l’on appré­cie ou non les méth­odes du présen­ta­teur de M6, le tort prin­ci­pal de Bernard de la Vil­lardière aura sim­ple­ment été… de se faire agress­er dans une ville où, quoi qu’on en dise, l’in­sécu­rité est omniprésente et a été en quelque sorte prou­vée.

Voir aussi

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Emmanuel Goldstein

PORTRAIT — Il n’est ni jour­nal­iste, ni directeur de jour­nal, ni même mag­nat de la presse et pour­tant il exerce une influ­ence con­sid­érable sur les médias, directe et indi­recte. Por­trait d’un homme de réseau.

Audrey Crespo-Mara

PORTRAIT — Aupar­a­vant jour­nal­iste de sec­onde main, Audrey Cre­spo-Mara est dev­enue pro­gres­sive­ment, par la force des choses, une « femme de », celle de Thier­ry Ardis­son, avant de touch­er le grand pub­lic en devenant le jok­er de Claire Chaz­al aux jour­naux du week-end sur TF1.

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision