Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bernard de la Villardière agressé à Sevran : le maire dénonce une « stigmatisation »

30 septembre 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Bernard de la Villardière agressé à Sevran : le maire dénonce une « stigmatisation »

Bernard de la Villardière agressé à Sevran : le maire dénonce une « stigmatisation »

Jeudi soir, M6 diffusait le premier numéro de « Dossier tabou », un nouveau magazine présenté par Bernard de la Villardière.

Con­sacré à l’is­lam, ce numéro avait pour objet d’aller à la ren­con­tr­er des musul­mans tout en met­tant en lumière les dérives com­mu­nau­taristes, notam­ment l’in­flu­ence de l’UOIF, con­sid­érée par cer­tains comme étant la branche française des Frères musul­mans.

Alors qu’il inter­ro­geait un imam de Sevran en com­pag­nie de son équipe, Bernard de la Vil­lardière a été pris à par­tie par un groupe de jeunes de cité. Refu­sant la présence des jour­nal­istes dans « leur » quarti­er, les jeunes présen­tés comme un mélange de « salafistes et de deal­ers de drogue » ont insulté l’équipe de M6 avant de la dégager manu mil­i­tari, en ten­tant au pas­sage de dérober une caméra.


Les images de l’a­gres­sion de l’équipe de… par moran­di­ni

Stéphane Gatignon, le maire écol­o­giste de Sevran (qui a par ailleurs par­ticipé à l’émis­sion en accor­dant un entre­tien à Bernard de la Vil­lardière), est revenu sur cet épisode pour le site de RMC. Après avoir expliqué qu’il ne voulait pas par­ticiper à cette émis­sion parce que « Bernard de la Vil­lardière, c’est racoleur », il con­fie qu’il l’a fait à cause de ce « con­texte par­ti­c­uli­er » lié à l’a­gres­sion en ques­tion.

« C’est un jeu de con en fait, à tous les coups tu perds ! Si tu n’in­ter­viens pas, t’as une polémique et tu ne t’en sors pas », a‑t-il expliqué. Con­cer­nant son inter­view, dont le tour­nage a duré 1h30, il racon­te : « On a joué au chat et à la souris : il voulait enten­dre des trucs et moi je ne lui répondais pas ce qu’il voulait enten­dre (…) Je regrette d’y avoir par­ticipé mais en même temps je me sen­tais con­traint. »

Plus loin, le maire de Sevran estime avoir été « util­isé » car « Bernard de la Vil­lardière manip­ule tout le monde ». Revenant sur l’a­gres­sion, il lâche : « Toutes les télés sont venues dans ce quarti­er et aucune n’a eu de souci, mais lui est venu après, et comme c’est lui qui est venu, il y a eu une crispa­tion par rap­port à ça. » Et ce dernier de con­clure en dénonçant la « stig­ma­ti­sa­tion de Sevran ».

Finale­ment, que l’on appré­cie ou non les méth­odes du présen­ta­teur de M6, le tort prin­ci­pal de Bernard de la Vil­lardière aura sim­ple­ment été… de se faire agress­er dans une ville où, quoi qu’on en dise, l’in­sécu­rité est omniprésente et a été en quelque sorte prou­vée.

Voir aussi

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

Shares