Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Balkany confisque la caméra d’un journaliste de BFMTV

5 février 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Balkany confisque la caméra d’un journaliste de BFMTV

Balkany confisque la caméra d’un journaliste de BFMTV

À l’approche des élections municipales à Levallois, les époux Balkany sont dans le collimateur de la justice, soupçonnés, une fois de plus, de s’être enrichis en détournant des fonds publics.

Dans ce cli­mat ten­du, Isabelle Balka­ny se con­tente de refuser d’aborder le sujet. « Je ne sais même pas de quoi vous par­lez. Nous, nous sommes con­cen­trés sur la cam­pagne à Lev­al­lois », déclare-t-elle devant la caméra de BFMTV. Mais son mari est un brin plus remon­té par ces his­toires. Inter­rogé sur le sujet, celui-ci s’agace rapi­de­ment et invite les jour­nal­istes de la chaîne à quit­ter sa per­ma­nence : « Ça fait trente ans que j’ai la même mai­son ! Vous tombez de l’ar­moire ? Alors Mon­sieur, j’ai fini de vous par­ler, main­tenant vous pou­vez sor­tir et quit­ter ma per­ma­nence. Cassez-vous ! »

Les sou­tiens de Patrick Balka­ny applaud­is­sent, le jour­nal­iste sort du bâti­ment, mais le maire UMP de Lev­al­lois revient à la charge et va jusqu’à con­fis­quer la caméra. « Tirez-vous ! Je la garde… Je garde la caméra ! Je la garde parce que vous nous faites chi­er », lance-t-il alors que ses proches ten­tent de le calmer. Caméra en main, il s’isole dans une pièce pour ten­ter de l’éteindre. Celle-ci enreg­istre tou­jours et on peut enten­dre l’homme poli­tique déclar­er : « Je vais lui enlever son… Ça tourne, je vais lui enlever ! »

« Pas aujour­d’hui, pas main­tenant ! Quel gâchis ! », peut-on égale­ment enten­dre. Quelques min­utes plus tard, Isabelle Balka­ny ira ren­dre la caméra au jour­nal­iste de BFMTV en s’excusant pour cet incident…


A Lev­al­lois, Balka­ny s’én­erve et con­fisque la… par BFMTV

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.

David Perrotin

PORTRAIT — David Per­rotin a réus­si, en quelques années, à se forg­er une répu­ta­tion de mil­i­tant de gauche doté d’une carte de presse. Il est vrai que l’orientation de ses arti­cles est sans ambiguïté, tous les dis­cours et toutes les thé­ma­tiques tra­di­tion­nelle­ment asso­ciées à la droite étant sys­té­ma­tique­ment discrédités.