Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Attentat de Nice : des élus saisissent le CSA
Publié le 

23 juillet 2016

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Attentat de Nice : des élus saisissent le CSA

Attentat de Nice : des élus saisissent le CSA

Scandalisés par la couverture médiatique qui a été faite des attentats de Nice, notamment par France 2 et TF1, 41 élus de droite et du centre ont saisi le CSA.

Emmenés par le député LR Hervé Mari­ton, les députés ont estimé qu’il reve­nait au Con­seil supérieur de l’au­dio­vi­suel d’« inviter les télévi­sions et les radios à la pru­dence et à la retenue afin de pro­téger la dig­nité humaine, la douleur des per­son­nes ain­si que l’or­dre et la sécu­rité ». Pour eux, « deux séquences du traite­ment télévi­suel de l’at­ten­tat de Nice le 14 juil­let dernier méri­tent […] une mise en demeure au sens de l’ar­ti­cle 42 de la loi du 30 sep­tem­bre 1986 rel­a­tive à la lib­erté de com­mu­ni­ca­tion ».

En par­ti­c­uli­er, les sig­nataires ont sig­nalé l’édi­tion spé­ciale de France 2, com­mencée une heure après l’at­ten­tat, dans laque­lle la chaîne inter­ro­geait un homme à côté du cadavre de sa femme. « La chaîne retrans­met en direct, dans le nuit du 14 au 15 juil­let, l’in­ter­view d’un homme assis au pied du corps sans vie de sa femme, après avoir appris la mort de son fils. Com­ment imag­in­er plus fort vecteur de ter­reur ? » se deman­dent les élus.

Con­cer­nant TF1, il est reproché à la chaîne privée d’avoir pub­lié des pho­tos per­son­nelles du ter­ror­iste aux côtés de son camion. « Des pho­tos ‘self­ie’ nar­quois­es du ter­ror­iste issues de son télé­phone portable et pris­es la veille sur le lieu du drame devant son trag­ique camion. Com­ment imag­in­er plus forte glo­ri­fi­ca­tion ? », ajoutent les sig­nataires.

Et de con­clure en esti­mant que, dans les deux cas, « par l’in­ter­mé­di­aire des red­if­fu­sions et des réseaux soci­aux, ces images sont vues par des dizaines de mil­lions de per­son­nes dans le monde. Pour un atten­tat ter­ror­iste, la qual­ité du traite­ment médi­a­tique est essen­tielle. Il s’ag­it d’in­former sans glo­ri­fi­er […] d’in­former sans ter­roris­er. Or la glo­ri­fi­ca­tion et la ter­reur sont pré­cisé­ment les deux objec­tifs du ter­ror­iste. Les médias, à leur insu, en sont sou­vent les instru­ments. »

Le CSA s’é­tait, jusqu’alors, con­tenté d’un sim­ple rap­pelle à l’or­dre.

Voir aussi

Notre dossier sur le traite­ment médi­a­tique de l’at­ten­tat de Nice

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision