Accueil | Actualités | Médias | Attaqué par Canal+, BeIN Sports défend sa stratégie
Pub­lié le 25 octobre 2013 | Éti­quettes : , ,

Attaqué par Canal+, BeIN Sports défend sa stratégie

Jugée « potentiellement irrationnelle économiquement », la chaîne qatarie BeInSport a été attaquée en justice par Canal+ pour « concurrence déloyale ». Interrogé par Le Figaro, Yousef al-Obaidly, le directeur général de la chaîne sportive qui revendique 1,5 millions d’abonnés en 18 mois d’existence, a tenu à défendre sa stratégie.

« Canal proclame que nous ne dépendons que des poches profondes de notre actionnaire. Mais nous pouvons prouver devant la justice que tout ce que nous faisons en termes de coût d'acquisition et de recrutement d'abonnés est totalement justifié. Nous démontrerons que nous avons une approche raisonnable de l'activité », a-t-il annoncé. « On a beaucoup dit que notre entrée sur le marché français allait faire flamber les prix des droits sportifs. Mais c'est faux. Nous avons participé aux enchères de la Ligue 1 en 2011 et le prix a baissé de 14%. Nous n'avons jamais surenchéri sur les droits de la Ligue 1 comme Canal l'a fait en 2005 », poursuit-il.

Rappelant que BeInSport a fait « le plus gros effort de recrutement » en France depuis 5 ans, avec 300 personnes employées, M. al-Obaidly a insisté sur le fait que le potentiel de la chaîne « dépendra essentiellement du niveau d'abonnés que nous aurons à cette période et non pas des poches profondes de notre actionnaire ! »

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux