Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
<span class="dquo">«</span> Concurrence déloyale » : Canal+ attaque BeIN Sports

19 juillet 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | « Concurrence déloyale » : Canal+ attaque BeIN Sports

« Concurrence déloyale » : Canal+ attaque BeIN Sports

Canal a traduit son inquiétude, face à l’arrivée de la chaîne qatarie BeInSport sur le marché français, en action en justice. Selon une source proche du dossier, la chaîne cryptée a porté plainte contre sa concurrente pour « concurrence déloyale ».

BeIn­Sport est jugée « poten­tielle­ment irra­tionnelle économique­ment » par Rodolphe Belmer, directeur général de Canal, qui ajoutait en juin 2012 déjà : « On a un acteur — et je ne cri­tique pas ça — qui ne sem­ble pas mû par une logique économique, mais une logique de ray­on­nement cul­turel du Qatar. »

Ces craintes ont été con­fir­mées le 6 juin dernier par le prési­dent de Canal, Bertrand Méheut qui avait estimé sur BFM Busi­ness que les pertes de la chaîne qatarie seraient « supérieures à 300 mil­lions d’eu­ros la pre­mière année ». « Leur ambi­tion n’est pas du tout de faire un résul­tat économique. C’est regret­table de voir ces dépens­es sans fin [notam­ment dans l’ac­qui­si­tion de droits sportifs] en face desquelles il n’y a pas de revenus », avait-il ajouté.

Avec des abon­nements men­su­els de seule­ment 11 euros (con­tre 40 euros pour Canal, avec des chaînes en plus), BeIn­Sport est donc accusée de « con­cur­rence déloyale ». « Une plainte a été effec­tive­ment déposée auprès du tri­bunal de com­merce de Paris », a con­fir­mé à l’AFP une source proche du dossier.

Canal con­sid­ère qu’il y a iné­gal­ité entre une chaîne qui obéit à la règle com­mune des entre­pris­es et une autre aux ressources con­sid­érables et financée par un fonds sou­verain.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.

Ivanne Trippenbach

PORTRAIT — Ivanne Trip­pen­bach est une jour­nal­iste de L’Opinion qui a fait de “l’extrême-droite” son cheval de bataille, a grand coups de dénon­ci­a­tions choc. Pour dia­bolis­er son adver­saire idéologique, la jour­nal­iste n’est pas à un détail près.

Paul Amar

PORTRAIT — Paul Amar est né le 11 jan­vi­er 1950 à Con­stan­tine (Algérie) de Charles (agent de la SNCF) et Julie Ghenas­sia. La famille sera rap­a­triée en 1961 et s’installera dans la région lyon­naise.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision