Accueil | Actualités | Médias | Atlantico va attaquer Valeurs Actuelles et Slate
Pub­lié le 11 mars 2014 | Éti­quettes : , ,

Atlantico va attaquer Valeurs Actuelles et Slate

Après avoir publié, le 5 mars dernier, certains enregistrements de Patrick Buisson lors de ses réunions avec Nicolas Sarkozy, le site d'information Atlantico a fait part de son intention de porter plainte contre Valeurs Actuelles et Slate.fr.

Ces derniers avaient en effet affirmé que la publication des enregistrements trouvait sa source dans un conflit financier qui existe entre le directeur d'Atlantico, Jean-Sébastien Ferjou, et Patrick Buisson. Valeurs Actuelles affirmait ainsi que M. Ferjou a été « mis en selle » par Buisson quand Slate.fr écrivait que « Patrick Buisson a aidé Jean-Sébastien Ferjou à monter Atlantico ».

Des informations que le site a tenu à démentir. Dans un communiqué publié dès le jeudi 6 mars, Atlantico affirme qu'il « n'a jamais existé de lien capitalistique avec Patrick Buisson ». « Ce dernier n'a jamais fait partie de l'actionnariat du site Atlantico [et] à aucun moment il n'a contribué à l'entrée d'un quelconque actionnaire au capital du site », a ajouté le site, qui a d'autres part annoncé qu'il avait l'intention de porter plainte.

Par ailleurs, Atlantico vient, ce dimanche 9 mars, de retirer des enregistrements où figurait Carla Bruni. « Eu égard au fait que Madame Carla Bruni Sarkozy n'est pas une personnalité politique et ne prétend à aucun rôle à ce titre et à sa demande judiciaire, nous avons décidé dans un souci d'apaisement de les retirer purement et simplement tant sous leur forme numérique que sous celle retranscrite », écrit le site.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux