Accueil | Actualités | Médias | Atlantico va attaquer Valeurs Actuelles et Slate
Pub­lié le 11 mars 2014 | Éti­quettes : , ,

Atlantico va attaquer Valeurs Actuelles et Slate

Après avoir publié, le 5 mars dernier, certains enregistrements de Patrick Buisson lors de ses réunions avec Nicolas Sarkozy, le site d'information Atlantico a fait part de son intention de porter plainte contre Valeurs Actuelles et Slate.fr.

Ces derniers avaient en effet affirmé que la publication des enregistrements trouvait sa source dans un conflit financier qui existe entre le directeur d'Atlantico, Jean-Sébastien Ferjou, et Patrick Buisson. Valeurs Actuelles affirmait ainsi que M. Ferjou a été « mis en selle » par Buisson quand Slate.fr écrivait que « Patrick Buisson a aidé Jean-Sébastien Ferjou à monter Atlantico ».

Des informations que le site a tenu à démentir. Dans un communiqué publié dès le jeudi 6 mars, Atlantico affirme qu'il « n'a jamais existé de lien capitalistique avec Patrick Buisson ». « Ce dernier n'a jamais fait partie de l'actionnariat du site Atlantico [et] à aucun moment il n'a contribué à l'entrée d'un quelconque actionnaire au capital du site », a ajouté le site, qui a d'autres part annoncé qu'il avait l'intention de porter plainte.

Par ailleurs, Atlantico vient, ce dimanche 9 mars, de retirer des enregistrements où figurait Carla Bruni. « Eu égard au fait que Madame Carla Bruni Sarkozy n'est pas une personnalité politique et ne prétend à aucun rôle à ce titre et à sa demande judiciaire, nous avons décidé dans un souci d'apaisement de les retirer purement et simplement tant sous leur forme numérique que sous celle retranscrite », écrit le site.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This