Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Assises du Journalisme 2014, le débat de l’innovation
Assises du Journalisme 2014, le débat de l’innovation

18 octobre 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Assises du Journalisme 2014, le débat de l’innovation

Assises du Journalisme 2014, le débat de l’innovation

Assises du Journalisme 2014, le débat de l’innovation

Un atelier rassemblait le 16 octobre sous la présidence de Philippe Thureau-Dangin rédacteur en chef d’Ina Global cinq projets d’innovation journalistique dans des domaines très variés.

Le respectable Le Parisien bous­cule la tra­di­tion en créant un départe­ment vidéo avec une équipe dédiée et un objec­tif ambitieux de dix mil­lions de vidéos vues sur le mois de décem­bre 2014. Si le jour­nal en ligne Hexa­gones paraît bien peu orig­i­nal et sans saveur il n’en est pas de même des trois autres projets.

Le plus décalé est cer­taine­ment celui de Thomas Baum­gart­ner cofon­da­teur de Live Mag­a­zine et pro­duc­teur à France Cul­ture. Baum­gart­ner veut réus­sir le pari de pro­duire une « revue vivante » sans cap­ta­tion d’écran. Autrement dit un événe­ment unique pour quelques cen­taines de spec­ta­teurs en direct. Pas de répéti­tion de l’image, pas d’intermédiaires, Baum­gart­ner réu­nit une sorte d’agora infor­ma­tion­nelle mod­erne avec des comé­di­ens, des jour­nal­istes et des per­form­ers. Une revue a déjà eu lieu avec suc­cès une autre est prévue à la Gaîté Lyrique le 12 décem­bre. Avec l’ambition de mul­ti­pli­er les revues en 2015/2016 et de vari­er les lieux. Une réal­i­sa­tion fraiche, nova­trice et qui a ent­hou­si­as­mé l’Ojim.

Tout aus­si intéres­sant la créa­tion d’Ullyces par deux jeunes entre­pre­neurs venus des milieux lib­er­taires, Julien Cadot et Nico­las Prouil­lac. Ullyces rassem­ble 5 rédac­teurs pro­duisant des reportages et des vidéos de « temps long » sou­vent plus d’une heure, le con­traire du for­mat inter­net de 2 ou 3 min­utes. Le tout en ligne vise le grand pub­lic avec des « his­toires vraies » comme « au coin du feu ».

Lui aus­si en dehors des clous de l’information con­tin­ue Lau­rent Mau­ri­ac (ex Libéra­tion et Rue89) veut cass­er le rythme infer­nal de l’information à la sec­onde avec brief.me. Renouant avec une tech­nolo­gie délais­sée, le mel, brief.me pro­posera à ses abon­nés tous les jours à une heure fixe l’essentiel de l’actualité, une actu­al­ité triée et hiérar­chisée pour ses lecteurs.

Voir aussi  Dossier : la critique des médias en plein essor

Les deux derniers pro­jets fondent leur mod­èle économique sur l’abonnement men­su­el, pour un coût moyen d’environ 5 ou 6€ par mois, des paris ambitieux mais qui ne parais­sent pas déraisonnables et méri­tent man­i­feste­ment d’être encouragés.

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.