Accueil | Actualités | Médias | Alexandre Adler écarté de la tribune du Figaro
Pub­lié le 5 janvier 2013 | Éti­quettes : ,

Alexandre Adler écarté de la tribune du Figaro

Après Philippe Labro, qui a quitté le quotidien à la mi-décembre, Le Figaro se sépare d’un autre de ses chroniqueurs vedette.

Alexandre Adler (néo-conservateur, atlantiste et sioniste engagé dans ses chroniques dans le journal et en-dehors de celui-ci) publiait, selon PresseNews, un billet hebdomadaire pour 10 000 euros par mois (2 500 euros le billet). Ce spécialiste des relations internationales, membre de nombreuses organisations libérales et mondialistes (Bilderberg, Le Siècle, Grande Loge Nationale Française, Trilatérale…), ne fera plus partie des plumes du journal auquel il collaborait depuis 2002.

Ce départ se fait un contexte de grave crise publicitaire (-7 %). Le quotidien, dont les ventes sont pourtant en légère augmentation (DTP OJD 2011-2012 : 327 143 ex., +1,5%), affiche cette année un déficit record pour la Société du Figaro : 10 millions d’euros. Le groupe Le Figaro devrait également voir cette année son résultat net divisé par 2 (18 millions d'euros pour 550 millions de chiffre d’affaire prévisionnel).

Voir également le portrait détaillé d’Alexandre Adler dans notre rubrique « Portraits »

Crédit photo : Ji-Elle via Wikimédia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This