Accueil | Actualités | Médias | Alexandre Adler écarté de la tribune du Figaro
Pub­lié le 5 janvier 2013 | Éti­quettes : ,

Alexandre Adler écarté de la tribune du Figaro

Après Philippe Labro, qui a quitté le quotidien à la mi-décembre, Le Figaro se sépare d’un autre de ses chroniqueurs vedette.

Alexandre Adler (néo-conservateur, atlantiste et sioniste engagé dans ses chroniques dans le journal et en-dehors de celui-ci) publiait, selon PresseNews, un billet hebdomadaire pour 10 000 euros par mois (2 500 euros le billet). Ce spécialiste des relations internationales, membre de nombreuses organisations libérales et mondialistes (Bilderberg, Le Siècle, Grande Loge Nationale Française, Trilatérale…), ne fera plus partie des plumes du journal auquel il collaborait depuis 2002.

Ce départ se fait un contexte de grave crise publicitaire (-7 %). Le quotidien, dont les ventes sont pourtant en légère augmentation (DTP OJD 2011-2012 : 327 143 ex., +1,5%), affiche cette année un déficit record pour la Société du Figaro : 10 millions d’euros. Le groupe Le Figaro devrait également voir cette année son résultat net divisé par 2 (18 millions d'euros pour 550 millions de chiffre d’affaire prévisionnel).

Voir également le portrait détaillé d’Alexandre Adler dans notre rubrique « Portraits »

Crédit photo : Ji-Elle via Wikimédia (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.