Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Agression à Angers : 2 poids 2 mesures médiatique ?

18 juin 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Agression à Angers : 2 poids 2 mesures médiatique ?

Agression à Angers : 2 poids 2 mesures médiatique ?

18 juin 2013

Temps de lecture : 2 minutes

L’Ojim reviendra bientôt, à travers un dossier, sur « l’affaire Meric » abondamment et rapidement traitée par les médias sur un mode empathique et compassionnel. Une affaire symétrique – heureusement moins dramatique dans son issue mais plus grave dans son déroulé – s’est déroulée à Angers vendredi dernier.

Résumons les faits : Paul-Vic­tor (le prénom a été changé), mil­i­tant iden­ti­taire sort avec quelques amis d’un apéri­tif chez des rela­tions rue Bres­signy (une rue très com­merçante du cen­tre d’Angers) ven­dre­di 14 juin vers 18h30. Il est rejoint par un groupe d’ex­trême gauche qui les inter­pelle. Il n’y a alors aucune alter­ca­tion. Puis d’un bar voisin sor­tent une ving­taine de mil­i­tants d’extrême gauche qui attaque­nt vio­lem­ment à l’aide de planch­es cloutées et de battes de base-ball le mil­i­tant de Généra­tion Iden­ti­taire. Frap­pé à la tête par une planche en bois héris­sée de clous, sa tête heurte la lunette arrière d’un véhicule en sta­tion­nement, brisant celle-ci.

La rue est très pas­sante et les com­merçants appel­lent immé­di­ate­ment la police qui arrive très vite sur les lieux. Le prin­ci­pal agresseur est arrêté et placé en garde à vue. Il s’agit d’un mineur, hooli­gan d’un groupe ultra du club de foot­ball local (le SCO Angers), et déjà con­nu des ser­vices de police.

Que dit la presse ?

Le pure play­er Angers­mag­in­fo fait une recen­sion le lun­di 17 juin dans des ter­mes respec­tant l’ordre des faits. Les sites mil­i­tants de droite et d’extrême-droite repren­nent bien sûr l’information. La PQR est plus que timide. Le Cour­ri­er de l’Ouest (groupe Ouest France) donne car­ré­ment dans l’information biaisée, sinon défor­mée : « Selon dif­férentes organ­i­sa­tions poli­tiques d’extrême-droite, la vic­time serait un des leurs et aurait été la cible d’un groupe de jeunes poli­tisés à l’autre extrême. Ni la police, ni le par­quet ne souhait­ent con­firmer le car­ac­tère poli­tique de l’affrontement. L’enquête est en cours ». La nou­velle est ten­dan­cieuse à plusieurs points de vue : emploi du con­di­tion­nel alors que les faits sont cer­tains, orig­ine pure­ment poli­tique de l’information qui décrédi­bilise celle-ci, la police et le par­quet ont bien con­fir­mé le car­ac­tère poli­tique de l’agression.

Ouest-France et la presse nationale obser­vent un silence de rigueur. Ques­tion : fau­dra-t-il un mort dans le camp de la droite pour que les grands médias en touchent quelques mots ?

Crédit pho­to : DR

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés