Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | AFP : Emmanuel Hoog candidat à sa propre succession
AFP : Emmanuel Hoog candidat à sa propre succession

27 mars 2013

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | AFP : Emmanuel Hoog candidat à sa propre succession

AFP : Emmanuel Hoog candidat à sa propre succession

AFP : Emmanuel Hoog candidat à sa propre succession

Président-directeur-général de l’Agence France Presse depuis avril 2010, Emmanuel Hoog a annoncé sa candidature à sa propre succession.

Le man­dat du prési­dent de l’AFP étant de 3 ans, les élec­tions se tien­dront au mois d’avril prochain. “En 25 ans, AP et Reuters ont con­nu 2 prési­dents, l’AFP 8, argue cet énar­que de for­ma­tion. Cette insta­bil­ité est une entrave à la bonne marche de l’en­tre­prise”. C’est ain­si qu’il pro­pose de pro­longer le man­dat du prési­dent de 3 à 5 ans. Par­mi les 5 défis de l’AFP iden­ti­fiés par l’actuel prési­dent : la for­ti­fi­ca­tion du mono­pole de l’AFP, avec “l’in­stal­la­tion d’une stratégie dynamique per­me­t­tant à l’a­gence de garder le lead­er­ship sur le ter­ri­toire nation­al et de rester non seule­ment un acteur de référence, mais le parte­naire indis­pens­able des médias français”, et le ren­force­ment de ses rela­tions finan­cières avec l’État, avec “la réso­lu­tion de la plainte déposée à Brux­elles qui paral­yse toute mobil­i­sa­tion de moyens publics nou­veaux, et la négo­ci­a­tion du prochain Con­trat d’Ob­jec­tifs et de Moyens”.

Haut-fonc­tion­naire, Emmanuel Hoog est diplômé de l’In­sti­tut d’Études Poli­tiques (IEP) de Paris et de l’École Nationale d’Ad­min­is­tra­tion (ENA). Il a débuté sa car­rière en 1988 auprès de Jack Lang au Min­istère de la Cul­ture en tant que chef du bureau des affaires budgé­taires et finan­cières, puis respon­s­able des man­i­fes­ta­tions cul­turelles, célébrant le cen­te­naire d’Arthur Rim­baud. Il a ensuite été admin­is­tra­teur du Théâtre de l’Odéon, et directeur délégué du Pic­co­lo Teatro de Milan auprès de Jack Lang, avec qui il lance Le Print­emps des Poètes, en 1999. En 1997, il devient le con­seiller chargé de la Cul­ture et des médias de Lau­rent Fabius à la prési­dence de l’Assem­blée nationale puis au Min­istère de l’Économie et des Finances. En 2001 il est nom­mé PDG de l’In­sti­tut Nation­al de l’Au­dio­vi­suel (INA). Il inter­rompra son sec­ond man­dat en mai 2010, suite à son élec­tion à la tête de l’AFP.

Crédit pho­to : Le Figaro / le.buzz.media

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.