Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
+ 25% d’interventions en matière de déontologie

5 octobre 2012

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | + 25% d’interventions en matière de déontologie

+ 25% d’interventions en matière de déontologie

Le rap­port annuel du Con­seil Supérieur de l’Audiovisuel pour 2011 con­state une ten­dance à la hausse en matière de déon­tolo­gie. Le nom­bre des affaires traitées est resté sta­ble mais celui des déci­sions pris­es par le con­seil a aug­men­té de 25% (49 con­tre 39). L’essentiel de ces déci­sions sont des rap­pels à la régle­men­ta­tion et au respect par les sta­tions de radiotélévi­sion de leurs cahiers des charges ou conventions.

Deux sanc­tions ont été pronon­cées en 2011, visant des sta­tions de radio : Radio Con­tact pour des pro­pos « racistes et xéno­phobes » dif­fusés lors d’une émis­sion de libre antenne ; Ici et Main­tenant pour des « man­que­ments répétés à l’obligation de maîtrise de l’antenne », notam­ment la dif­fu­sion de « pro­pos à car­ac­tère raciste » par un animateur.

Les prin­ci­pales inter­ven­tions du CSA l’ont été dans les domaines suivants :

  • Rigueur et hon­nêteté : traite­ment des affaires judi­ci­aires en cours ; présen­ta­tion et traite­ment de l’information ; manque de diver­sité dans l’expression des dif­férents points de vue.
  • Atteintes à l’ordre pub­lic : inci­ta­tion à la haine ou à la vio­lence ; encour­age­ments à des traite­ments dis­crim­i­na­toires ; respect des sen­si­bil­ités cul­turelles et de la diver­sité de la société.
  • Respect de la per­son­ne humaine : traite­ments avilis­sants ou humiliants. Pro­tec­tion des téléspec­ta­teurs : l’avertissement aux publics sen­si­bles (pour la dif­fu­sion sans pré­cau­tions d’images pou­vant heurter).
  • La « traça­bil­ité de l’image ». Un des enjeux des années à venir en par­ti­c­uli­er pour les images venant de l’étranger.

Source : Bul­letin de l’APCP, octo­bre 2012

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Jean-Pierre Pernaut

PORTRAIT — Il est le jour­nal­iste le plus détesté de la bobocratie médi­a­tique parisi­enne (Les Inrocks, Libéra­tion, etc…) mais son « Jour­nal de 13 heures » est le plus suivi du PAF (près de 7 mil­lions de per­son­nes quotidiennement).

Jean-Michel Décugis

Jean-Michel Décugis est surtout con­nu pour ses bévues jour­nal­is­tiques, ali­men­tant en infox/fake news les médias pour lesquels il travaille.

Claude Perdriel

PORTRAIT — Claude Per­driel, décrit partout comme un amoureux de la presse, est surtout un homme d’af­faires con­va­in­cu de ses idéaux de gauche pour lesquels il a bâti un empire d’in­flu­ence grâce à l’ar­gent des sani­broyeurs qu’il a inventé.

Laurence Haïm

PORTRAITS — Née le 14 novem­bre 1966 à Paris, Lau­rence Haïm est jour­nal­iste poli­tique à l’in­ter­na­tion­al. En 2017, elle devient pour quelques mois porte-parole de La République en Marche.

Samuel Gontier

Jour­nal­iste chez Téléra­ma, blogueur et désor­mais auteur, Samuel Gon­tier s’applique con­scien­cieuse­ment à dénich­er le “faschisme” (pronon­ci­a­tion a l’Italienne), l’Islamophobie et le racisme, SURTOUT là où ils ne sont pas.