Accueil | Actualités | Médias | 25% de la Nouvelle République du Centre-Ouest à Vendre
Pub­lié le 8 octobre 2015 | Éti­quettes :

25% de la Nouvelle République du Centre-Ouest à Vendre

La mise sur le marché d'un quart du capital de La Nouvelle république du centre Ouest devrait mettre un terme à l'indépendance du groupe de presse basé à Tours.

Ils n'ont touché aucun dividende depuis dix ans et ont finalement décidé de vendre les 25% d'actions qu'ils détiennent dans le capital de La NRCO. Les petits porteurs, regroupés au sein de l'Association de défense des petits actionnaires de la NR (ADPANR), détiennent 100 000 actions du journal et comptent bien les monnayer au prix fort. Payées 13 euros, ces actions pourraient valoir environ cinq fois plus, selon une source en interne. Centre-France La Montagne, qui a pris 16% du capital de La Nouvelle république, les avait achetées 140 euros en 2011. La situation économique de la presse s'est détériorée depuis, avec une baisse sensible de la diffusion (-3% chaque année depuis cette date) et de la publicité (-5%). Ceci expliquerait une minoration de 50% de la plus-value éventuelle pour les vendeurs.

Reste à savoir quel investisseur pourrait être intéressé par une prise de participation minoritaire au sein de La Nouvelle république, dont les comptes devraient tout juste être à l'équilibre cette année. A priori pas grand monde, même si le bloc de 25% donnera de facto une position d'actionnaire de référence à un éventuel acquéreur. Centre France-La Montagne sera prioritaire mais n'a pas encore marqué un réel intérêt. Ouest France pourrait également faire une offre. La donne devrait changer dans les semaines qui viennent si une partie des petits actionnaires, non encartés au sein de l'ADPANR, venait à rejoindre l'association. Un acquéreur se trouverait le cas échéant dans une situation bien plus favorable pour mettre la main sur le 6e quotidien régional français (166 750 exemplaires en 2014). A suivre.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This