Accueil | Actualités | Médias | 2013 : — de journalistes tués, + de journalistes enlevés
Pub­lié le 9 juillet 2013 | Éti­quettes : , , ,

2013 : — de journalistes tués, + de journalistes enlevés

Le rapport de l'organisation suisse Press Emblem Company pour le premier semestre de cette année 2013 comptabilise 56 journalistes tués.

Des chiffres en nette baisse par rapport à l'année précédente où l'on avait déploré la mort de 75 d'entre eux.

Cette bonne nouvelle est ternie par l'argumentation des kidnappings notamment en Syrie. Didier François, envoyé spécial d’Europe 1, et Édouard Elias, un photographe français, ont été enlevés début juin par un groupe de l’opposition islamiste entre les villes de Marea et Herbl en Syrie. Selon la PEC, les pays les plus dangereux pour les journalistes sont dans l'ordre le Pakistan, la Syrie, la Somalie et le Brésil.

"C'est beaucoup trop. Il faut continuer à lutter pour davantage de sécurité, d'accès dans les zones de conflit et lutter contre une impunité beaucoup trop répandue", a déclaré Blaise Lempen, le secrétaire général de l'organisation.

L'année dernière avait été une année noire pour la corporation : 141 journalistes ont en effet perdu la vie en 2012.

Voir aussi : Hommage à Yves Debay

Crédit photo : DR

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.