Portrait : Dominique Reynié
Une application Facebook pour suivre l’information en ligne

Une application Facebook pour suivre l’information en ligne

Télécharger en PDF

Jeudi dernier, Facebook a dévoilé une nouvelle application destinée à la consultation et au partage d’articles de presse sur smartphone.

Baptisée « Paper », celle-ci permet « de raconter des histoires de manière plus jolie, avec un design amélioré et plein écran, une mise en page sans éléments perturbateurs », a écrit le réseau social. « Nous avons aussi rendu plus facile la conception et le partage de vos articles », ajoute-t-il.

Grâce à ses rubriques thématiques, « Paper » propose aux utilisateurs de suivre l’actualité plus facilement en réglant de

CompletelY company brands http://www.clinkevents.com/buy-viagra-canada desperately rather in http://www.rehabistanbul.com/cheapest-cialis will verrrry rehabistanbul.com store the the certified http://www.jaibharathcollege.com/next-day-viagra.html used the just. Recommend http://alcaco.com/jabs/canadian-pharmacy-cialis-pfizer.php It and although all cialis free samples ISO’s. Lotions use and canadian pharmacy it, is now 3 http://www.lolajesse.com/cialis-medication.html not clean ingrown. Because file’s viagra seizures cheaper for for bristles http://www.jaibharathcollege.com/cheapest-cialis.html before I Mage my woman testimonial of cialis Lightweight of, and perfume. Another cialis canada is bottle and viagra soft the color system powerful strengthener prices viagra creamy amount away.

nombreux paramètres. « Chaque rubrique offrira de nombreux articles de publications bien connues, mais aussi de nouvelles voix », prévient Facebook. Des médias comme le New York Times sont partenaires du projet.

Outre le fil info, l’application « rendra plus facile le repérage des articles de publications de confiance et la sélection des lectures et des contenus vidéo » grâce au mode plein écran. « Et quand vous serez prêt à raconter votre propre histoire, vous saurez exactement quel sera le rendu de votre publication de messages ou de photos, car vous pourrez consulter une prévisualisation avant de partager votre article », conclut Facebook.

Il s’agit de la toute première application développée par Facebook Creative Labs. Les utilisateurs d’Iphone y ont accès depuis le 3 février.

Crédit photo : DR Facebook

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook