Accueil | Actualités | Médias | Zemmour : RTL « fermement mise en garde » par le CSA
Pub­lié le 16 juin 2014 | Éti­quettes : , ,

Zemmour : RTL « fermement mise en garde » par le CSA

Suite à la chronique d'Éric Zemmour du 6 mai 2014, le Conseil supérieur de l'audiovisuel a adressé une mise en garde à RTL.

Le chroniqueur, qui intervient deux fois par semaine sur les ondes, avait tenu des propos qui avaient choqué l'antiracisme institutionnel. « Les grandes invasions d'après la chute de Rome sont désormais remplacées par les bandes de Tchétchènes, de Roms, de Kosovars, de Maghrébins, d'Africains qui dévalisent, violentent ou dépouillent », avait-il notamment affirmé.

De quoi agiter la sphère politico-médiatique et voir fuser toutes les accusations en racisme et en xénophobie. Le Conseil représentatif des associations noires de France (CRAN) avait même demandé à RTL de licencier son éditorialiste.

Vendredi dernier, dans un communiqué, le CSA a ainsi mis « fermement en garde » la station de la rue Bayard, considérant « que les propos tenus lors de cette chronique constituaient un manquement caractérisé à ses obligations déontologiques, dès lors qu'ils sont de nature à encourager des comportements discriminatoires vis-à-vis des populations expressément désignées, et de pouvoir inciter à la haine ou à la violence à l'encontre de celles-ci. »

« La chronique ayant été communiquée préalablement par son auteur aux responsables de la station, (le CSA) a estimé que celle-ci avait manqué, en permettant la diffusion de ces propos, à l'obligation de maîtrise de l'antenne », a par ailleurs estimé le Conseil.


En matière de délinquance, notre État fait... par rtl-fr

Voir notre portrait d'Éric Zemmour, une certaine idée du journalisme à la française

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.