Accueil | Actualités | Médias | Une femme à la tête de la chaîne catholique KTO
Pub­lié le 23 mai 2014 | Éti­quettes : , ,

Une femme à la tête de la chaîne catholique KTO

La codirectrice générale adjointe de la chaîne KTO, Philippine de Saint Pierre, vient d'être nommée directrice générale par le conseil d’administration.

Elle vient remplacer Christian de Pennart, qui occupait le poste depuis 2006. Ce dernier, qui part à la retraite, sera désormais conseiller du président, Vincent Redier, et a été nommé membre honorifique de l'association KTO « en remerciement pour les grands services rendus ».

Philippine de Saint Pierre, 42 ans, est une journaliste spécialisée en information religieuse. En 2007, elle a pris la direction des programmes et de l'antenne de KTO avant d'être nommée, en 2010, directrice générale adjointe aux côtés de Fabrice Roy.

KTO est une chaîne de télévision catholique créée en 1999 par Mgr Jean-Michel di Falco, à la demande du cardinal Jean-Marie Lustiger. Depuis quelques années, elle est une association loi 1901 financée à 94 % par des donateurs.

En 2005, la chaîne avait été refusée par le CSA sur la TNT gratuite au motif qu'elle ne s'adressait pas à un public assez large (alors qu'on voit aujourd'hui des chaînes TNT exclusivement réservées à la « diversité » ou à la musique...). Après une pétition de grande ampleur lancée par ses fidèles et signée par 34 députés et 5 sénateurs, le Conseil d'État avait annulé la décision du CSA.

Finalement, KTO a décidé de ne plus être candidat à une fréquence sur la TNT gratuite en raison d'un ticket d'entrée trop élevé.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This