Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Une de Télérama : Abd al Malik en plein délire de persécution

27 février 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Une de Télérama : Abd al Malik en plein délire de persécution

Une de Télérama : Abd al Malik en plein délire de persécution

Pourtant figure de la presse bobo-intello de gauche, Télérama aurait-il son lot de lecteurs racistes ? C’est en tout cas ce que semble penser le rappeur et écrivain Abd al Malik.

Invité sur le plateau du « Grand Jour­nal » de Canal+, l’au­teur du livre « Place de la République, pour une spir­i­tu­al­ité laïque » est revenu sur la une que Téléra­ma lui a con­sacré cette semaine. Après avoir « ren­du hom­mage » à Fabi­enne Pas­caud, la direc­trice de la rédac­tion de l’heb­do­madaire, il a lancé : « Je sais de source sûre qu’il y a des gens qui se sont dés­abon­nés de Tel­era­ma parce qu’il y avait un noir en cou­ver­ture. »

« Et ça, c’est impor­tant de le dire. On vit à une époque dan­gereuse », a‑t-il assuré avant de pour­suiv­re sur le même ton un brin para­no : « Je suis heureux d’avoir été aux César parce que, sym­bol­ique­ment, me voir de cette manière-là, ça per­met d’ou­vrir les esprits. J’e­spère en tout cas… Pas assez suff­isam­ment parce qu’il y a des gens qui se sont dés­abon­nés. Mais j’e­spère qu’en lisant le livre, ils vont se ré-abon­ner. »

Réagis­sant sur Twit­ter, Téléra­ma a déclaré que « Notre cou­ver­ture Abd Al Malik a bien sus­cité quelques dés­abon­nements, mais surtout liés à ses pro­pos ». Ne souhai­tant pas ren­tr­er plus avant dans cette polémique « sur­réal­iste », le mag­a­zine s’est con­tenté de com­mu­ni­quer un chiffre qui devrait clore le débat : « Après étude, 3 de nos 500 000 abon­nés ont renon­cé à recevoir Téléra­ma chaque semaine suite à notre inter­view d’Abd al Malik. Dif­fi­cile d’ac­cuser nos lecteurs de racisme. »

Même Libéra­tion con­firme le délire de per­sé­cu­tion du rappeur en rap­pelant en out­re que d’autres Noirs ont fait la cou­ver­ture de Téléra­ma avant lui, notam­ment Toni Mor­ri­son, Man­dela ou Stro­mae.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.