Accueil | Actualités | Médias | Un forum « Médias et quartiers populaires » organisé à Grenoble
Pub­lié le 22 novembre 2014 | Éti­quettes : ,

Un forum « Médias et quartiers populaires » organisé à Grenoble

Il y a plus d'un an, l'émission « Envoyé Spécial » diffusait sur France 2 un reportage intitulé « Villeneuve : le rêve brisé », qui avait déclenché une vive polémique dans ce quartier de Grenoble.

Au printemps dernier, un habitant du quartier attaquait France Télévisions en diffamation pour avoir mis l'accent sur la misère et la délinquance lors de ce sujet. L'affaire étant toujours en cours, celui-ci a décidé d'organiser ce samedi 22 novembre une journée de débats autour de la représentation des quartiers populaires dans les médias.

Gratuite et ouverte à tous, la manifestation proposera notamment un « forum des médias alternatifs » ayant pour but de mettre en avant des initiatives locales parmi lesquelles le journal « citoyen » Le Crieur de la Villeneuve, créé en octobre dernier suite au reportage d'« Envoyé Spécial ».

Une caméra sera installée sur les lieux pour permettre au public « d'exercer son droit de réponse face à la représentation stigmatisante des quartiers sensibles, en enregistrant des messages qui seront diffusés le soir même sur place », explique Télérama.

Au cœur des débats qui seront organisés dans la journée : la force du journalisme de proximité ou encore la question du droit de réponse face à des reportages jugés « biaisés ». Philippe Descamps, le rédacteur en chef du Monde Diplomatique et le sociologue Jérôme Berthaut seront présents sur place.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This