Accueil | Actualités | Médias | Un forum « Médias et quartiers populaires » organisé à Grenoble
Pub­lié le 22 novembre 2014 | Éti­quettes : ,

Un forum « Médias et quartiers populaires » organisé à Grenoble

Il y a plus d'un an, l'émission « Envoyé Spécial » diffusait sur France 2 un reportage intitulé « Villeneuve : le rêve brisé », qui avait déclenché une vive polémique dans ce quartier de Grenoble.

Au printemps dernier, un habitant du quartier attaquait France Télévisions en diffamation pour avoir mis l'accent sur la misère et la délinquance lors de ce sujet. L'affaire étant toujours en cours, celui-ci a décidé d'organiser ce samedi 22 novembre une journée de débats autour de la représentation des quartiers populaires dans les médias.

Gratuite et ouverte à tous, la manifestation proposera notamment un « forum des médias alternatifs » ayant pour but de mettre en avant des initiatives locales parmi lesquelles le journal « citoyen » Le Crieur de la Villeneuve, créé en octobre dernier suite au reportage d'« Envoyé Spécial ».

Une caméra sera installée sur les lieux pour permettre au public « d'exercer son droit de réponse face à la représentation stigmatisante des quartiers sensibles, en enregistrant des messages qui seront diffusés le soir même sur place », explique Télérama.

Au cœur des débats qui seront organisés dans la journée : la force du journalisme de proximité ou encore la question du droit de réponse face à des reportages jugés « biaisés ». Philippe Descamps, le rédacteur en chef du Monde Diplomatique et le sociologue Jérôme Berthaut seront présents sur place.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.