Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Twitter censure l’Ojim

11 octobre 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Twitter censure l’Ojim

Twitter censure l’Ojim

Depuis huit jours, le compte Twitter de l’Ojim est « restreint ». Il nous est impossible de savoir pourquoi, mais cette censure silencieuse arrive exactement au moment de la première audience du procès que nous intente Ramzi Khiroun ex chauffeur de DSK et porte parole du groupe Lagardère pour « injures publiques ». Coïncidence ?

Les faits

Depuis début octo­bre nous nous apercevons que notre compte Twit­ter qui a plus de 6500 abon­nés est restreint sans aver­tisse­ment. Nous envoyons aus­sitôt un mes­sage au cen­tre d’assistance de Twit­ter :

Bon­jour, notre compte Ojim France est actuelle­ment blo­qué par vos ser­vices. Lorsque je clique sur “Appelez moi” pour le déblo­quer, il est indiqué “Sor­ry the request failed”. Nous vous remer­cions par avance de bien vouloir lever ce blo­quage, je suis joignable en tant que de besoin pour cela. Cor­diale­ment, Claude Chol­let, prési­dent de l’O­jim”

Les répons­es ultérieures peu­vent être ensuite de deux ordres. Ou bien « nous allons vous rap­pel­er » et aucun appel ne vient. Ou bien « nous allons vous envoy­er un SMS » et aucun tex­to ne vient alors que le numéro d’appel est valide

Les « explications » de Twitter trouvées sur leur centre d’assistance en français

« De nom­breux pays, notam­ment les États‑Unis, dis­posent de lois sus­cep­ti­bles de s’ap­pli­quer aux Tweets et/ou au con­tenu des comptes Twit­ter. Nous sommes tou­jours soucieux de ren­dre nos ser­vices acces­si­bles à tous. Toute­fois, si une entité autorisée nous envoie une demande valide recev­able, il peut nous incomber ponctuelle­ment de restrein­dre l’ac­cès à un con­tenu spé­ci­fique dans un pays don­né. Ces restric­tions seront lim­itées au pays duquel émane la demande légale valide ou à l’en­droit où il est apparu que le con­tenu enfreint la lég­is­la­tion locale.

La trans­parence est vitale pour pro­téger la lib­erté d’ex­pres­sion. Nous dis­posons donc d’une poli­tique de noti­fi­ca­tion rel­a­tive aux con­tenus à accès restreint. Lorsque nous recevons des deman­des de restric­tion de l’ac­cès à un con­tenu, nous aver­tis­sons rapi­de­ment les util­isa­teurs con­cernés, sauf en cas d’in­ter­dic­tion (par exem­ple si nous recevons une déci­sion de jus­tice sous scel­lé). En out­re, nous indiquons claire­ment, au sein du pro­duit, tout con­tenu à accès restreint et pub­lions les deman­des de restric­tion de l’ac­cès à du con­tenu sur Lumen, sauf en cas d’in­ter­dic­tion, comme indiqué ci‑dessus dans le cadre de la noti­fi­ca­tion aux util­isa­teurs ».

Derrière la restriction, la censure ?

Reprenons les ter­mes retrou­vés sur Twit­ter : « Restric­tion de l’ac­cès à un Tweet ou à un compte dans un pays : nous pou­vons restrein­dre l’ac­cès à un con­tenu spé­ci­fique dans un pays don­né si nous recevons une demande valide recev­able de la part d’une entité autorisée de ce pays. Par ailleurs, nous indiquons claire­ment au sein de notre pro­duit lorsque l’ac­cès à du con­tenu a été restreint ». Ver­ba­tim source Twit­ter.

Une « demande valide recev­able de la part d’une entité autorisée » pour restrein­dre notre compte a‑t-elle été reçue ? Nous l’ignorons. Cette « entité autorisée » pour­rait-elle être liée directe­ment ou indi­recte­ment à Mon­sieur Ramzi Khi­roun ou au groupe Lagardère » ? Nous l’ignorons. Quel pour­rait être le motif de cette restric­tion ? Nous l’ignorons. Nous pour­suiv­ons nos inves­ti­ga­tions et saisirons notre avo­cat si nous restons sans répons­es. À suiv­re…

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Éric Brunet

PORTRAIT — Né en juil­let 1964 à Chi­non (Indre et Loire) d’un père ingénieur à EDF et d’une mère compt­able, Éric Brunet est un chroniqueur, ani­ma­teur radio et essay­iste français con­nu pour son engage­ment à droite et son sou­tien incon­di­tion­nel à Nico­las Sarkozy.

Salhia Brakhlia

PORTRAIT — Sal­hia Brakhlia a apporté, avec suc­cès, les méth­odes con­tro­ver­sées du Petit Jour­nal sur BFMTV. Le mélange détonne.

Caroline Monnot

PORTRAIT — Car­o­line Mon­not est une jour­nal­iste aimant se représen­ter sur les réseaux soci­aux avec une tête d’autruche, libre à cha­cun d’en faire sa pro­pre inter­pré­ta­tion. Elle tra­vaille au jour­nal Le Monde depuis 25 ans, chef adjointe du ser­vice poli­tique, elle se con­cen­tre prin­ci­pale­ment sur les rad­i­cal­ités poli­tiques.

Tristan Mendès France

PORTRAIT — Petit-fils de Pierre Mendès France et neveu de Frantz Fanon, l’homme pense marcher dans les pas du pre­mier, pas peu fier d’avoir hérité d’un cos­tume trop grand pour lui.