Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | « Tvous, la diversité » change de nom et de logo
<span class="dquo">«</span> Tvous, la diversité » change de nom et de logo

7 octobre 2012

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | « Tvous, la diversité » change de nom et de logo

« Tvous, la diversité » change de nom et de logo

« Tvous, la diversité » change de nom et de logo

« Tvous, la diver­sité », la chaîne « de toutes les diver­sités », n’a pas com­mencé à émet­tre et déjà, elle change de nom… donc de logo. Rebap­tisée « Numéro 23 » parce que dif­fusée sur le canal 23 de la télévi­sion numérique ter­restre (TNT), elle est la pro­priété de Diver­sité TV France dont les action­naires sont Xavier Niel (Free), François-Hen­ri Pin­ault (PPR), Jean-Charles Naouri (le PDG de Groupe Casi­no), Jacques Veyrat (qui dirige Eif­fel Invest­ment Group) ou encore Matthieu Pigasse, directeur général délégué de la banque Lazard en France et vice-prési­dent de Lazard Europe, action­naire du Groupe Le Monde et pro­prié­taire des Inrock­upt­ibles.

Numéro 23 est dirigée par Pas­cal Houzelot, action­naire à 29,92% de Pink TV, une chaîne gay cryp­tée qui ne dif­fuse plus que deux heures de pro­grammes en clair chaque jour (dont des red­if­fu­sions) sans compter les cinq heures de porno gay chaque nuit.

Le con­cept de la diver­sité est-il devenu à ce point impop­u­laire en France qu’une chaîne qui en fera son fond de com­merce dès son lance­ment sur la TNT gra­tu­ite le 12 décem­bre 2012, dont le slo­gan était jusqu’alors « La diver­sité, 24h/24 » et qui a besoin d’an­non­ceurs donc de téléspec­ta­teurs, n’ose plus s’af­fich­er ouvertement ?

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.