Accueil | Actualités | Médias | Tout le gratin politique au pot de départ d’une journaliste AFP
Pub­lié le 7 avril 2014 | Éti­quettes :

Tout le gratin politique au pot de départ d’une journaliste AFP

Le mélange des genres dans toute sa splendeur… Jeudi soir, la chef du service politique de l'Agence France Presse (AFP) organisait un pot de départ avec des invités peu banals...

Tout le gratin politique a en effet défilé dans les locaux de l'AFP pour saluer le départ de Sylvie Maligorne. S'y sont croisés Manuel Valls (PS), nouveau premier ministre, Valérie Pécresse (UMP), Michel Sapin (PS), ministre des finances, Jean-Luc Mélenchon (FDG), Christian Jacob, chef de file des députés UMP à l'Assemblée, Jean-Vincent Placé (EELV), Pierre Laurent (FDG)... jusqu'au président de la République, François Hollande !

Sur les réseaux sociaux, les réactions ne se sont pas faites attendre. « Cette collusion d'un président de la République avec l'organe source de toutes les infos en dit + long que tout », écrit un internaute. « Je suis le seul journaliste à halluciner que Valls aille au pot de départ de la chef du service politique de l'afp ? », ajoute Daic Audouit, journaliste politique à France 3 IDF.

Quand on sait que 90 % des informations de la presse française émanent de l'AFP, le fait que de grandes figures de toute la classe politique se rendent au pot de départ d'une journaliste de l'agence, qui plus est la chef du service politique, en dit en effet bien plus que tous les discours sur la collusion entre le monde journalistique et politique.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.