Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
The Game, un petit nouveau ambitieux dans la presse jeu vidéo
Publié le 

21 juillet 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | The Game, un petit nouveau ambitieux dans la presse jeu vidéo

The Game, un petit nouveau ambitieux dans la presse jeu vidéo

En pleine crise de la presse papier, un nouveau magazine très ambitieux a fait son apparition dans les kiosques le 11 juillet dernier.

« The Game », c’est son nom, se veut la nou­velle référence du jeu vidéo. Lancé par Link Dig­i­tal Spir­it, qui édite déjà Jeu Vidéo Mag­a­zine, le pre­mier mag­a­zine du secteur avec une dif­fu­sion moyenne de 61 504 exem­plaires en 2013, The Game repose sur un con­stat : le joueur, tout comme le lecteur, a vieil­li. Passé par Nin­ten­do, Sega et Playsta­tion, il est désor­mais à l’aise sur les con­soles next-gen telles que la PS4, la Xbox One ou la Wii U.

Et ce con­stat se véri­fie aisé­ment : selon les chiffres du SELL, la moyenne d’âge du geek est passée de 21 ans en 1999 à 38 ans en 2013 ! D’où la néces­sité vitale de s’adress­er au lecteur de manière dif­férente, c’est à dire plus pointue et appro­fondie. Une sorte de So Foot, mais dans le milieu du jeu vidéo.

« Nous avons donc l’op­por­tu­nité de nous adress­er à des lecteurs plus adulte. The Game a pour objec­tif d’ap­porter de l’in­for­ma­tion en évi­tant de s’en­fer­mer dans une approche trop gamer », explique Lau­rent Guille­main, directeur général de Link Dig­i­tal Spir­it sur Challenges.fr.

Son mag­a­zine se veut un « cul­ture mag de 130 pages avec une fréquence plutôt lente puisque c’est un bimestriel. Nous voulons offrir un bel ouvrage que l’on peut con­sul­ter à plusieurs repris­es. »

Son objec­tif : 20 000 exem­plaires en dif­fu­sion payée pour les trois pre­miers numéros. « Nous plaçons la barre assez haut. Mais nous réfléchissons à la manière de déploy­er la mar­que ensuite. Il faut savoir que 85% de nos revenus provi­en­nent de nos lecteurs pour Jeux Vidéo Mag­a­zine… »

C’est assez inhab­ituel pour être souligné : The Game n’au­ra pas de site inter­net, aucun pied sur la toile. « Ce n’est pas un oubli. En dehors de Jeuxvideo.com, le mod­èle des sites est très pré­caire. Nous avons décidé de ne plus ren­tr­er dans la com­péti­tion des sites d’in­for­ma­tions. Nous réfléchissons à ce que peut être la bonne for­mule. Mais il y a un phénomène de bal­anci­er très net, un pro­fond rééquili­brage entre le numérique et le for­mat papi­er », explique M. Guille­main.

Un pro­jet ambitieux qui veut, mal­gré la crise, revenir « à l’essen­tiel de la presse ».

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision