Accueil | Actualités | Médias | TF1 : Buisson ne compte « absolument pas » prendre sa retraite
Pub­lié le 20 juillet 2014 | Éti­quettes : , ,

TF1 : Buisson ne compte « absolument pas » prendre sa retraite

Après l'affaire des écoutes, on voulait le pousser vers la sortie en attendant gentiment son départ à la retraite, prévu pour la fin de l'année. Sauf que Patrick Buisson, directeur de la chaîne Histoire (groupe TF1), n'en a aucune intention !

Dans un récent entretien au Nouvel Observateur, Martin Bouygues, PDG du groupe TF1, a confié avoir fait étudier par ses avocats la possibilité de révoquer Patrick Buisson suite aux enregistrements clandestins auxquels se livrait celui-ci. Mais « comme Buisson part à la retraite à la fin de l’année, je ne vois pas pourquoi nous dépenserions de l’argent pour le faire partir ».

Mais selon la Lettre de l'audiovisuel, Patrick Buisson ne compte « absolument pas faire valoir ses droits à la retraite à la fin de l’année 2014 », même s'il assure que la décision ne « dépend pas de lui ».

De quoi diriger les deux hommes vers un conflit d'ici quelques mois. Contacté par TéléObs, TF1 n'a pour le moment souhaité faire aucun commentaire.

Crédit photo : capture d’écran vidéo Europe 1 via Youtube (DR)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This