Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Témoignage Chrétien paralysé par une grave crise interne
Témoignage Chrétien paralysé par une grave crise interne

24 janvier 2015

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Témoignage Chrétien paralysé par une grave crise interne

Témoignage Chrétien paralysé par une grave crise interne

Témoignage Chrétien paralysé par une grave crise interne

Rien ne va plus à Témoignage Chrétien. L’hebdomadaire a changé de rédacteur en chef en octobre 2014 mais ce dernier, Jean-Michel Dumay, n’est pas resté longtemps en place : le 22 décembre, il a été licencié par le PDG et directeur de publication Bernard Stéphan.

Par ailleurs, Philippe Clanché, le doyen de la rédac­tion, spé­cial­iste des ques­tions religieuses, a été mis à pied le 10 jan­vi­er. Quant au poste de jour­nal­iste poli­tique, il est vacant depuis neuf mois. Il ne reste au final plus que deux jour­nal­istes en CDI sur cinq en fonc­tion, et ils sont en colère.

Les caus­es ? La main­mise de l’av­o­cat Jean-Pierre Mignard, un proche de François Hol­lande, sur la rédac­tion tout d’abord. L’impossibilité pour la rédac­tion, depuis le 26 décem­bre dernier, d’ac­céder au site www.temoignagechretien.fr pour le met­tre à jour, ensuite. Enfin, le 15 jan­vi­er, une let­tre heb­do­madaire de TC a été pub­liée, après avoir été réal­isée par des per­son­nes extérieures à l’en­tre­prise, dont des bénév­oles. Celle-ci doit être accom­pa­g­née d’un sup­plé­ment (payant) men­su­el de 100 pages.

Selon la direc­tion, Jean-Michel Dumay a pris fait et cause pour une fronde bien plus anci­enne. Il aurait remis en cause tant la codi­rec­tion du jour­nal que le comité édi­to­r­i­al com­posé de bénév­oles. Les fron­deurs, qui se sont réfugiés sur une page Face­book au suc­cès très mod­este mal­gré la pub­lic­ité qu’ont fait de leur mou­ve­ment la CGT, la CFDT, Téléra­ma et La Croix, accusent la direc­tion d’en­traver leur droit de grève et de faire plonger le jour­nal dans l’abîme.

Quoi qu’il en soit, depuis le 2 décem­bre aucune réu­nion n’a été organ­isée avec les jour­nal­istes fron­deurs au sujet des sup­plé­ments men­su­els, et depuis le 6 jan­vi­er la direc­tion ne com­mu­nique plus avec eux au sujet des let­tres men­su­elles ! La sit­u­a­tion n’est donc pas prête de s’amélior­er. Le 20 jan­vi­er Philippe Clanché a été con­vo­qué à un entre­tien préal­able au licen­ciement. Direc­tion comme fron­deurs sont d’ac­cord sur au moins une chose : le dia­logue est pour lors impossible.

Voir aussi  Rififi chez les cathos de gauche

Publicité

Derniers portraits ajoutés

Edward Snowden

PORTRAIT — À l’o­rig­ine des infor­ma­tions qui ont provo­qué une crise poli­tique et diplo­ma­tique d’am­pleur inter­na­tionale, Edward Snow­den, jeune infor­mati­cien et ancien employé de la NSA, est le citoyen mon­di­al qui a dom­iné la scène médi­a­tique de ces dernières années.

Guillaume Roquette

PORTRAIT — La nom­i­na­tion de Guil­laume Roquette à la tête de la rédac­tion du Figaro mag­a­zine est le couron­nement d’un par­cours dis­cret mais sans faute. Elle est aus­si le signe d’un dur­cisse­ment de la presse de « droite » du à l’al­ter­nance, avec le pas­sage du directeur de la rédac­tion de Valeurs actuelles au Figaro magazine.

Julian Assange

PORTRAIT — Avant Edward Snow­den, avant Bradley Man­ning, il y avait Julian Assange. Ancien infor­mati­cien et hack­er, fon­da­teur de la plate­forme Wik­iLeaks, Julian Assange s’est attiré les foudres du gou­verne­ment améri­cain lorsqu’il a mis en lumière les dessous de la guerre d’Irak.

Emmanuel Kessler

PORTRAIT — Né en 1963 à Paris, d’un père directeur de recherche au CNRS et d’une mère qui enseignait le judaïsme, Emmanuel Kessler a eu une for­ma­tion philosophique, avant de com­mencer à tra­vailler en 1986 pour la Gazette des Communes.

Patrick de Carolis

PORTRAIT — Dis­cret, fier de ses racines provençales, n’ayant jamais caché sa foi chré­ti­enne et réputé proche de la Droite (ten­dance chi­raqui­enne) mais au cen­tre des réseaux de pou­voir (Le Siè­cle), accusé de pla­giat et pro­mo­teur de la diver­sité à France Télévi­sions, Patrick de Car­o­lis est un OVNI médiatique.