Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Rififi chez les cathos de gauche
Publié le 

12 décembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Rififi chez les cathos de gauche

Rififi chez les cathos de gauche

L’hebdomadaire catholique progressiste Témoignage Chrétien (TC) est à nouveau en crise. Son nouveau président, Jacques Maillot, à peine élu, a démissionné. Le rédacteur en chef, Jean-Michel Dumay, arrivé depuis trois mois, a été mis à pied.

La bagarre est rude au sein du titre créé en 1941, sous l’oc­cu­pa­tion alle­mande, et qui a été de tous les com­bats anti-colo­nial­istes depuis. Dans les faits, il s’ag­it d’une véri­ta­ble guerre de tranchée (fort éloignée des pré­ceptes de paix chré­ti­enne !) qui est livrée en interne sur fond de dif­fi­cultés économiques. Deux visions s’op­posent au sein de TC. D’un côté les deux co-directeurs de la rédac­tion, Bernard Stéphan, et l’av­o­cat social­iste, Jean-Pierre Mignard, prô­nent une organ­i­sa­tion com­prenant, à côté de la rédac­tion, un comité édi­to­r­i­al com­posé de “plumes” bénév­oles. Les jour­nal­istes, dont le nom­bre a été réduit début 2013 à six ou sept, dénon­cent cette organ­i­sa­tion rédac­tion­nelle par­al­lèle. Ban­cale, elle aurait provo­qué le départ de plusieurs rédac­teurs en chef depuis deux ans, notam­ment Jérôme Anciber­ro, et Chris­tine Pedot­ti au pre­mier semes­tre. S’es­ti­mant court-cir­cuités au plan pro­fes­sion­nel, ils met­tent de sur­croît en avant des ques­tions déon­tologiques. En rai­son de la prox­im­ité de Mignard avec François Hol­lande, plusieurs sujets gênants pour le gou­verne­ment auraient été écartés par les co-dirigeants de la rédac­tion. Ces derniers par­lent de leur côté de pré­texte, accu­sant les jour­nal­istes de remet­tre en cause la ligne édi­to­ri­ale de TC qu’ils jugeraient pas assez à gauche.

La sit­u­a­tion a brusque­ment empiré au mois de juil­let, à l’oc­ca­sion de la fin du man­dat du prési­dent de TC, Bernard Stéphan. Une lutte interne a cette fois eu lieu au sein même du con­seil d’ad­min­is­tra­tion. Jacques Mail­lot, ancien patron de Nou­velles fron­tières et action­naire du jour­nal à hau­teur de 16%, est finale­ment par­venu à repren­dre la prési­dence qua­tre mois plus tard, début novem­bre. Il a démis­sion­né de ses man­dats à peine un mois après, le 4 décem­bre, lassé, sem­ble-t-il, par la pour­suite des hos­til­ités entre les jour­nal­istes et le duo Stephan-Mignard. Le point d’orgue a été la dénon­ci­a­tion d’un parc d’ac­tion­naires secrets qui lierait Stéphan-Mignard et Mail­lot, par le rédac­teur en chef de Témoignage Chré­tien, Jean-Michel Dumay. Cet ancien jour­nal­iste du Monde, recruté en octo­bre a lui aus­si été mis à pied le 8 décem­bre.

Le nou­veau prési­dent, Bernard Stephan lèguera une sit­u­a­tion économique mit­igée à son suc­cesseur. Ce dernier sera élu en jan­vi­er. Patron des Édi­tions de l’ate­lier, Stéphan avait large­ment réduit la masse salar­i­ale fin 2012, alors que Témoignage Chré­tien était au bord de la fail­lite. Il avait sup­primé cinq postes sur une douzaine. L’heb­do­madaire avait été trans­for­mé en une let­tre et un men­su­el pour réduire les coûts. Si les comptes ont été remis à l’équili­bre en deux ans, le jour­nal a per­du 16% de sa dif­fu­sion à l’oc­ca­sion de sa nou­velle for­mule.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

Éric Naulleau

PORTRAIT — Éric Naul­leau, la gauche qui agace la gauche. « Moi, je suis con­sid­éré par la gauche comme un enne­mi. Elle me com­bat. C’est ain­si. Mais Naul­leau, lui, est con­sid­éré comme un traître ! Et c’est bien pire… » Éric Zem­mour, Valeurs Actuelles, 2012.

Nicolas Truong

PORTRAIT — Né en 1967, Nico­las Truong dirige les pages « Idées-Débats » du Monde. Il ne fait guère preuve d’honnêteté idéologique, ni ne fait mys­tère de ses pen­chants intel­lectuels pous­sant très loin à gauche le bou­chon de ses idées.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audi­ences.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision